Panier Mon panier
0

18/03/2006: Reportage de la 31ème soirée Jeux de NIM

Comme chaque mois, il y a une sélection d'environ 80 jeux que nous proposons, en rotation parmi les jeux de la ludothèque de Jeux de NIM.

(Petit rappel au passage: une ludothèque est une collection de jeux, et pas forcément un endroit où l'on loue des jeux. Chez Jeux de NIM, vous pratiquez les jeux sur place, lors des soirées, en société. Pour louer des jeux pour la maison, les Enghiennois peuvent visiter l'excellente ludothèque d'Enghien).

Vous n'y apercevez pas Objets trouvés qui a déjà trouvé sa place sur une table de jeu et dont je parle plus loin.

Il y a des jeux pour tous les goûts: du gros costaud comme Caylus, familial comme Les Aventuriers du rail - Europe, Himalaya ou Maka Bana, de l'ambiance comme Time's up!, Ca$h'n Gun$ ou Unanimo, des jeux d'adresse, pour enfants...



Au rayon des découvertes pour enfants, nous proposons pour la première fois en soirée Le Petit bois hanté, un superbe jeu qui fait suite (et en mieux!) à "L'escalier Hanté" qui avait déjà gagné le prix du jeu de l'année pour enfants en 2004. Dans Le Petit bois hanté, les enfants sont poursuivis par des petits fantômes et, pour leur échapper, vont traverser une grande forêt en compagnie d'un nain serviable. En plus d'être beau et sympathique, le jeu invite à faire des choix tactiques qui éveilleront la perspicacité des enfants.

Autre nouvelle introduction de ce soir, Korsar est un jeu où les joueurs tentent de s'enrichir en s'emparant de galions à l'aide de pirates. C'est un jeu de Reiner Knizia, teinté d'un peu de chance et de choix tactiques, qui demande de gérer habilement ses choix entre mettre de nouveaux galions à la mer, ou attaquer des galions déjà en mer, ou se refaire des forces. Ce soir, le jeu a révélé son côté le plus intéressant: la possibilité de jouer en équipes et de concerter ses choix.

Une belle partie de Caylus démarre à 5 joueurs, qui durera environ 3 heures (hors durée d'explication des règles). Caylus est un grand jeu de réflexion et de stratégie, et les joueurs sont tous d'accord pour dire que les 3 heures sont passées naturellement et sans longueur. 3 joueurs connaissaient le jeu et 2 le découvraient. L'enthousiasme en fin de partie était unanime.

Nous avons découvert Les Aventuriers du rail sur la carte des Etats-Unis en 2004. Ensuite, nous avons joué aux Aventuriers du rail - Europe en 2005, la version que vous voyez sur la photo.

Dans quelques jours, vous pourrez aussi découvrir une édition "Marklin", qui se joue sur la carte de l'Allemagne. Les nouveautés de l'édition "Marklin": des cartes wagons aux illustrations TOUTES différentes, des passagers et des marchandises à transporter, des nouvelles locomotives "joker", des objectifs longs et courts distincts, un nouveau calcul de bonus en fin de partie.

Le jeu de l'année 2005 confirme chaque mois sa popularité. Niagara est très beau et très abordable, le genre de jeu dont la boîte vous invite à être ouverte.

La nouveauté principale de ce mois, c'est Objets trouvés, un jeu que l'on trouve forcément déroutant en le découvrant. Son matériel d'abord laisse songeur: une brosse à dent, une pince à linge, un caillou, une planchette en bois, des jambes de poupées, un cosmonaute, une plume, un jeton de poker, un pion, un anneau métallique... Mais à quoi peut bien servir tout ce brol?

On est presque rassuré en voyant l'énorme tas de cartes. On se dit: ha, un jeu de question, ça va être trivial. Et puis non, pas de culture impitoyable ici. Objets trouvés, c'est le royaume de la créativité.

Le premier régal, c'est tout simplement de lire les cartes. Sur chacune, un thème et six phrases en relations. Il peut s'agir d'une simple énumérations d'objets (du matériel de classe, par exemple), ou de personnes (les nains de Blanche-Neige, par exemple), ou de proverbes, poèmes ou morceaux d'histoires (une suite de scènes dans un vaudeville, par exemple). Il y a un petit grain de folie dans chaque carte.

Le but est tout simple. Un joueur joue le rôle d'"artiste" qui, en tirant secrètement une carte, se verra imposer un thème et une phrase à faire deviner (numérotée de 1 à 6). Les autres joueurs doivent "comprendre l'artiste". Il doivent jouer une carte de 1 à 6 pour désigner la proposition qu'ils pensent deviner dans l'œuvre. Il faut deviner juste, et idéalement plus vite que les autres pour gagner plus de points.

Inévitablement, les premières "œuvres" se cherchent. Puis, inévitablement, le groupe de joueur finit par s'intégrer au mode d'expression de ces 13 objets bizarres, et les joueurs finissent souvent impressionnés de la possibilité de faire passer tant d'idées avec des choses si simples.



Découverte de Objets trouvés sur une table de 7 joueurs, un excellent nombre de joueurs pour assurer l'ambiance de la partie.