Panier Mon panier
0

20/05/2006: Reportage de la 33ème soirée Jeux de NIM - Spéciale "Journée Mondiale du Jeu"

Certains l'appellent "Animations Ludiques" comme sur l'affiche de la "cocof" (la Commission Communautaire Française), d'autres l'appellent Journée du Jeu, ou même l'ambitieuse Journée mondiale du Jeu? Malgré ces variations sur le thème, des ludothèques et animateurs de jeux ont retroussé leur manche pour communiquer leur passion. J'espère que chacune de ces initiatives insuffle le plaisir du partage d'un moment ludique en famille, entre amis ou simplement entre joueurs le temps d'une soirée (et plus si affinité).

Le 20 mai 2006, c'était aussi le jour de la proclamation des lauréats du Jeu de l'Année 2007, à Cannes. Les vainqueurs sont:

  • Du balai!, de Serge Laget et Bruno Cathala, édité chez Asmodee: un jeu d'ambiance et de rapidité, emballé dans une magnifique boîte de jeu en forme de grimoire, chaque joueur incarne une sorcière qui tente de faire progresser son balai magique à coup de formules apprises à la sauvette dans un vieux grimoire.
  • La Nuit des magiciens, de Jens-Peter Schliemann (qui est d'ailleurs aussi l'auteur de Piranha Pedro - VF que nous présentons en nouveauté ce soir), édité chez Zoch: encore une histoire de magicien, cette fois pour un jeu d'adresse, chaque joueur déplace son magicien sur un plateau circulaire, poussant une multitude d'obstacles en bois, dans le but d'amener un de ses chaudrons magiques dans un socle au centre du plateau. Le jeu a pour particularité de pouvoir aussi se jouer dans le noir, grâce à ses pièces phosphorescentes.

Ce soir, nous présentions aussi Les Aventuriers du rail - Marklin, une nouvelle version du célèbre Les Aventuriers du rail, qui n'est pas un simple "revamping" commercial mais bien un jeu ouvrant de nouvelles perspectives grâce à une carte savamment étudiée, une nouvelle gestion des objectifs, et de nouveaux mécanismes de transport de marchandises. Dès le premier soir, on comprend l'engouement de cette nouvelle version: le jeu a été pratiqué sans une minute de répit pendant toute la soirée (plus de 6 heures d'affilée).



Une partie de Mission Planète Rouge pratiquée entre ados.

Les joueurs ont chacun 9 personnages aux pouvoirs particuliers pour recruter des astronautes, les embarquer à bord des fusées, les expédier sur Mars, en explorer la surface et extraire du minerai. Bien sûr, la mission ne se passe pas sans mal car la compétition est rude, les adversaires embarquent dans les mêmes fusées et tentent de s'imposer en majorité sur Mars pour gagner plus de minerai. Et pour couronner le tout, la planète rouge réserve aussi des événements-surprises aux explorateurs.

Le thème est original et plait beaucoup. Les mécanismes sont à la fois sophistiqués mais abordables, ce qui offre le plaisir de pratiquer un jeu riche même si l'on n'est pas expert en sciences ludiques.



D'habitude, Unanimo est le classique des fins de soirée Jeux de NIM mais cette fois il fonctionne dès le début de la soirée. Dans Unanimo, on place une carte au centre de la table, qui propose un mot illustré (grenouille, journal, blonde…). Chaque joueur doit préparer secrètement une série de 8 mots qu'il associe au mot proposé. Ensuite, les joueurs annoncent leurs propositions à haute voix et gagnent d'autant plus de points que d'autres joueurs ont trouvé ces mêmes mots. Unanimo est simple, amusant, convivial et intergénérationnel.

Les joueurs se plongent dans l'ambiance de la flibusterie, pirates à la recherche de renommée, pillant les îles et se battant à coups de canons pour gagner les trésors. La Crique des pirates est un jeu d'ambiance au matériel signé Days of Wonder, donc de très grande qualité.

Même quand François Haffner n'est plus là, on continue à jouer à Maka Bana (dont il est l'auteur), le jeu qui montre que la vie de promoteur immobilier n'est pas simple quand on vit sur une île paradisiaque.