Panier Mon panier
0
Panier

Fantastic Park

Galerie photo | Avis de NIM | | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Liens utiles | Commentaires

Des animaux fantastiques n'attendent que votre aide pour construire leur parc. Soyez malin et regroupez au mieux les animaux que les visiteurs veulent voir.

Un jeu de Brett Gilbert,
illustré par Bénédicte Ammar,
édité par Blue Orange (2017)

Prix:27.00 €
Disponibilité:En stock
Votre avantage:❤ 13 points de fidélité (explication)
Ajouter au panier
Cote cœur joueurs: (1 avis)
Joueurs:2 - 5
Âge:à partir de 8 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un jeune ado (8-12 ans)
un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de placement
Thèmes:Animaux
Animaux Fantastiques
Fantastique
Parc
 
Complexité: simple  
Réflexion:   concentré
Stratégie:    
Interactivité:   interactif
Convivialité:    
Contrôle:    
Thème: abstrait  
Graphisme:    
Matériel:    
 
Sélections:Jeux de société - pour jouer en famille
Jeux de société - pour un jeune ado (8-12 ans)
Jeux de société - pour un ado (12-16 ans)
Jeux de société - pour un adulte (16 ans et +)
Jeux de société - pour 2 joueurs
Jeux de société - de stratégie

Galerie photo


L'avis de NIM

Fantastic Park est un jeu de placement de tuiles dans lequel tous les joueurs développent un parc rempli d'animaux fantastiques.

Chaque tuile est composée de deux cases représentant chacune un animal. Vous serez amenés à placer vos tuiles dans un domaine commun en les annexant aux tuiles déjà placées ou en les empilant sur d'autres tuiles.

Principe du jeu - Une partie se découpe en plusieurs manches, dont le nombre varie en fonction du nombre de participants.

Au début d'une manche, chacun reçoit un certain nombre de tuiles qu'il place dans sa main. A mon tour, je dois placer une de mes tuiles au centre de la table en respectant une de ces deux règles de placement:

  • Soit, la tuile que je place est adjacente à une tuile déjà posée et complète ainsi l'aire de jeu.
  • Soit, je superpose ma tuile sur d'autres tuiles déjà placées. Pour cela, la tuile que je place doit toujours être à cheval sur deux autres tuiles.

La manche prend fin dès qu'il ne reste plus qu'une tuile dans la main de chaque joueur. C'est cette tuile qui va déterminer vos points pour la manche! Pour chaque case de cette tuile, vous gagnez autant de points que l'aire de la plus grande zone de cette couleur.

Exemple: Il me reste en fin de manche une tuile comprenant une case rose et une case verte. Je regarde l'aire de jeu et repère la plus grande zone rose qui fait 6 cases et la plus grandes zone verte qui en fait 2. Je gagne donc 8 points.

Un petite règle ajoute du piment aux décomptes: si d'aventure vous êtes le seul joueur à scorer grâce à une certaine couleur (par exemple, si vous êtes le seul à avoir gardé du vert en main), les points que vous rapporte cette couleur sont doublés!

On agrandit l'aire de jeu de manche en manche, on ne la remélange donc jamais!

L'avis de NIM - Ce jeu qui ressemble à un jeu de "dominos" tout simple pourra vous surprendre. Le fait de gagner des points sur base de la dernière tuile gardée en main développe toute une panoplie de possibilités tactiques, comme par exemple:

  • Essayer de garder des options jusqu'à la dernière tuile, au cas où le jeu balancerait entre différentes couleurs favorables,
  • Tenter de jouer une couleur "moins populaire" pour tenter de doubler le score,
  • Essayer de repérer les couleurs voulues par vos adversaires pour "casser" les zones qui grandissent dangereusement,
  • Bluffer sur vos intentions pour tenter un coup d'éclat à la dernière pose. Dans cette optique, l'ordre du tour de jeu est très important, et terminer la manche offre un avantage tactique indiscutable. Heureusement, l'ordre change à chaque manche.

Bref, le petit jeu de dominos en question offre bien plus de possibilités tactiques que vous ne l'imagineriez au premier coup d'oeil.

On parle rarement de Fantastic Park sans aborder le choix du thème et des graphismes. Un parc à licornes, non mais quelle idée est passée dans la tête de l'éditeur? C'est particulièrement surprenant pour la couverture du jeu. Pour les tuiles dominos, par contre, le choix graphique s'oublie rapidement car on se concentre en fait sur les couleurs (quoiqu'il est possible que les illustrations offrent une aide précieuses aux daltoniens). Franchement, ne vous arrêtez pas à ce détail. Regardez le jeu à proprement parler, pas la couverture, et demandez-vous s'il est fait pour vous sur base de ce critère.

Les raisons d'aimer

  • Un jeu de placement malin et calculateur mais accessible!
  • Une mécanique fluide et équilibrée.
  • Une manière de scorer sympa et originale.

On pourra reprocher

  • Un look un peu enfantin qui ne correspond pas trop au concept. Nous sommes bien ici en présence d'un jeu de placement calculateur et un peu fourbe pour ados et adultes!

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

rolft TOP 10 CONTRIBUTEURS

91 avis - 91 notes - 1er contributeur
posté le 12/02/2018

Apparence trompeuse

Fantastic Park offre pas mal de qualités que je recherche dans un jeu de société moderne.

D’apparence, un simple petit jeu de pose de tuiles, sa mécanique s’appuie sur le principe bien retors « je marque avec ma tuile non jouée (cf Manchots Barjots et consorts)" qui génère toujours beaucoup de dilemme et de frustration ludique.

Avec des règles simplistes, le jeu se révèle vite tactique et stratégique : quel bonheur de créer une grande zone sur plusieurs étages différents pour éviter qu’on nous la détruise (un bon apprentissage pour Taluva).

La cerise sur le gâteau étant la grande interaction qui génère des alliances de circonstance, de l’observation, du bluff… Vouloir casser le jeu de la personne en tête lors de la dernière manche en essayant de deviner si elle va se maintenir dans ses couleurs de prédilection ou non est également un grand moment de plaisir.

Comme on l’a dit, le look pourrait rebuter les adultes mais ce n’est pas rédhibitoire pour moi. Au contraire, je prends toujours un malin plaisir de voir des adultes au départ dubitatif, se creuser les méninges après quelques tours de jeux quand ils comprennent les tenants et aboutissants de leurs actions.

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Reportage photo

Consultez les 7 photos de reportage de "Fantastic Park". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Liens utiles

Vos commentaires