Panier Mon panier
0

Lady Alice

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires

Londres, 1878 - Henry Morton Stanley, le célèbre explorateur, vient d'être enlevé. Dans sa chambre, une mystérieuse inscription: Remember Lady Alice. Vous connaissez une partie de la solution. Epatez Sherlock Holmes en réunissant les autres preuves pour confondre le coupable.

Un jeu de Ludovic Gaillard,
illustré par Jean-Marie Minguez,
édité par Hurrican (2012)

Cote cœur joueurs: (1 avis)
Joueurs:3 - 5
Âge:à partir de 8 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu d'enquête et déduction
Thèmes:Enquête
 
Complexité:    
Réflexion:   concentré
Stratégie:    
Interactivité:   interactif
Convivialité:    
Contrôle:    
Thème:    
Graphisme:   joli graphisme
Matériel:    
 
Top Jeux de société pour un ado (12-16 ans)
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
 
Autres sélections:Jeux de société - pour jouer en famille

Galerie photo


Superbe matériel pour Lady Alice

L'avis de NIM

Le pitch de Lady Alice vous paraîtra classique, voire banal. Un célèbre explorateur vient d'être enlevé. En tant qu'inspecteurs, les joueurs vont tenter de trouver le coupable, le lieu et l'heure du crime, et un objet qui permet de le confondre.

Je vous vois venir. C'est comme le Cluedo? Ou comme Mr. Jack, qui est aussi édité par Hurrican? Et bien je vais vous surprendre: ce n'est ni l'un, ni aucun autre.

Lady Alice est un jeu que j'ai trouvé très original, mais aussi très drôle à jouer, ce qui est quand même rare (ou unique?) pour ce type de jeu.

Le principe du jeu - Commme je le disais, il y a 4 indices à rechercher: une personne, un lieu, une heure et un objet. Dans une partie à 4 joueurs, chacun reçoit une carte qui lui donne la valeur correcte de l'un de ces indices. Le but du jeu est de gagner le plus de points possibles en misant un maximum de points sur les bons indices. Hé oui, déjà une originalité, c'est que Lady Alice est aussi un jeu de pari, et du coup c'est aussi un jeu de bluff, comme vous le verrez plus loin.

Le tour de jeu se déroule en deux phases. Dans la première phase, un joueur émet une hypothèse pour les 4 indices et on la vérifie. Dans la deuxième phase, tous les joueurs peuvent faire des paris.

Pour la première phase d'hypothèse, le joueur actif prend le petit carnet à spirales, qui est très joliment réalisé. Dans le carnet, il y a 4 mini-cahiers, un par indice. En tournant les pages de chaque mini-cahier, le joueur choisit une combinaison de 4 indices qu'il présente à tous les joueurs. Secrètement, chaque joueur va glisser une carte "Sherlock Holmes" dans une pochette, côté vert si l'indice qu'il possède se trouve dans la combinaison proposée, et côté rouge dans le cas contraire. Le joueur actif collecte les pochettes, les mélange puis les révèle: on sait maintenant combien d'indices corrects se trouvent dans la combinaison proposée. Jusqu'ici, on a affaire à un jeu de déduction bien réalisé, mais très classique.

C'est la deuxième phase qui apporte tout le piment au jeu. C'est celle des paris. Chaque joueur possède 9 jetons de pari. Ils ont une valeur allant de 0, 1 ou 2 (il y en a 3 de chaque). La valeur 0 sera tour particulièrement utile pour bluffer. Quoique vous pourriez être particulièrement vicieux en bluffant aussi avec les autres valeurs, j'en connais qui osent...

Le principe de la deuxième phase, c'est que l'on fait le tour de table, parfois plusieurs fois d'affilée. Chaque joueur peut soit passer, soit poser un jeton de pari, sur le plateau, sur un indice particulier. L'astuce, c'est que le joueur pose le jeton... face cachée! Donc, si je pose un jeton sur la pipe, il est possible que je mise des points parce que je crois en cet indice, mais je pourrais aussi miser 0 pour désorienter mes adversaires.

Mais il y a encore plus vicieux: quand je pose mon jeton face cachée, s'il y avait déjà un jeton face cachée sur cet indice, alors je le dévoile! Ce qui permet d'éventer le jeu de l'adversaire (comme on dit au poker, "il faut payer pour voir"). Mais rien ne vous dit encore si cette valeur était du bluff ou pas. Toutes les entourloupes sont bonnes à essayer pour gagner, comme vous pouvez l'apprendre en jouant quelques parties.

Pour couronner le tout, on ne peut miser que 4 jetons au maximum par indice. C'est important puisque ça oblige à ne pas bluffer indéfiniment. Il y a bien un moment où il faut y aller car autrement il n'y aura plus de place disponible. Car rien n'empêche un joueur de miser plusieurs jetons sur un indice. C'est un signe de confiance de ce joueur, mais ça réduit la place pour les autres.

Vous pouvez jouer sagement à Lady Alice, en posant vos jetons de pari uniquement sur les indices que vous soupçonnez sincèrement. Mais le plus drôle dans Lady Alice, c'est le bluff. Vous pouvez lancer une fausse piste sur un indice que vous savez forcément incorrect. Ca ne vous donne pas de point sur le bon indice (mais vous pourrez éventuellement miser sur lui plus tard dans la partie), mais ça a surtoût l'avantage de fausser les déductions de vos adversaires pendant quelques tours.

Au gré des hypothèses successives, on finit par cerner certains indices et à en éliminer d'autres. Il y a souvent un moment où la partie s'emballe et où on fait deux ou trois tours de paris. On joue en tout cas jusqu'au tour final qui peut se produire de deux manières:

  • soit parce que l'hypothèse émise par un joueur se révèle être entièrement correcte. Dans ce cas, chacun fera son décompte de points en fonction de ses paris corrects, le joueur qui a émis la bonne hypothèse gagnera un point de bonus, et le vainqueur sera celui qui a gagné le plus de points.
  • soit parce qu'un joueur lance une accusation définitive. Si l'accusation du joueur est correcte, il gagne un bonus de 3 points en plus de ses jetons de paris corrects. Si l'accusation du joueur est incorrecte, le joueur est éliminé, et le vainqueur est celui qui a le plus de points parmi les autres joueurs.

Le verdict - Nous avons joué à Lady Alice à 4 en famille, et nous avons tous été surpris de nous être autant amusés et d'avoir autant ri de toutes les entourloupes qu'il y a moyen de faire en bluffant ou en partant tout simplement sur des mauvaises pistes de déduction.

Lady Alice est un jeu bien plus fun que ce que sa présentation réaliste laisse penser au départ.

Les raisons d'aimer

  • Très joli matériel
  • Original
  • A la fois malin et très amusant, et même drôle, grâce aux beaux coups de bluffs que l'on peut lancer

On pourra reprocher

  • Attention de ne pas corner les pochettes pour les révélations de la première phase, car autrement on pourrait deviner qui a joué quelle carte, ce qui gacherait le jeu.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

sambrerouge

3 avis - 101 notes - 17ème contributeur
posté le 17/05/2014

Cluedo revisité

ça ressemble fort au Cluedo, le bluff en plus. Si les joueurs ne tentent rien et n'usent pas du bluff, le jeu a peu d'intérêt. Notre partie était assez lente jusqu'à ce que les joueurs décident de se lancer. Pas facile d'y jouer avec n'importe qui. Personnellement, je me referais plutôt un petit Cluedo...

Nombre de parties: une partie jouée (1)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Reportage photo

Consultez les 3 photos de reportage de "Lady Alice". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires