Panier Mon panier
0
Panier

Mafia de Cuba

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires

La Havane, 29 décembre 1955. Au cours d'un repas offert à ses "fidèles" hommes de main, Don Alessandro leur confie sa précieuse boîte à cigares qui, sous un double fond, dissimule une cachette remplie de diamants! Lorsque le parrain récupère sa boîte, il s’étouffe de rage en découvrant qu'il y manque plusieurs diamants! Qui sont les voleurs de diamants? Qui est resté fidèle? Qui a vendu son âme au FBI pour dénoncer la famille? Le parrain devra mener l'enquête pour retrouver son trésor, sans manquer de punir les coupables en leur offrant des chaussures en ciment avant de les jeter dans la baie.

Un jeu de Loïc Lamy, Philippe Des Pallières,
illustré par Thomas Vuarchex,
édité par Lui-Même (2015)

Prix:25.00 €
Disponibilité:Non disponible
Cote cœur de NIM:
Cote cœur joueurs: (5 avis)
Joueurs:6 - 12
Âge:à partir de 10 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de rôle à objectif secret
Thèmes:Cuba
Diamants
Enquête
Mafia
 
Complexité:    
Réflexion:    
Stratégie:    
Interactivité:   très interactif
Convivialité:   animé
Contrôle:    
Thème:   immersif
Graphisme:   joli graphisme
Matériel:    
 
Top Jeux de société pour jouer en famille
Top Jeux de société pour un ado (12-16 ans)
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société pour jouer en groupe
Top Jeux de société d'ambiance
Top Jeux de société au thème immersif
Jeu à glisser en poche/sac/valise

Galerie photo


Le matériel de jeu: une boîte de cigares bien entendu! Dans la boîte, le parrain a caché quelques diamants qu'il confie à ses proches, mais il a bien tort de leur faire confiance. Parviendra-t-il à deviner qui est qui et à récupérer tous ces diamants?

L'avis de NIM

Mafia de Cuba est un jeu d'ambiance et de rôle que vous mettrez rapidement en parallèle au célèbre jeuLes Loups-garous de Thiercelieux. Le parallèle est tout à fait logique, d'autant plus que l'éditeur est le même (il s'appelle d'ailleurs Lui-Même!) et grand amateur de ce type de jeu.

Les Loups-garous de Thiercelieux est devenu, en quelque sorte, la référence en matière de jeu d'ambiance à base de rôles. Il est énormément joué chez tous les publics: joués entre enfants ou entre animateurs dans les camps scouts, joués entre adultes en soirée, le jeu plait toujours pour son côté théâtral, pour le suspense, l'ambiance et les rebondissements qu'il génère.

Et tout cela, vous le retrouverez aussi dans Mafia de Cuba. Alors, pour ceux qui connaissent Les Loups-garous de Thiercelieux, voici de suite une liste des différences essentielles entre les deux jeux, ensuite de quoi je reprendrai l'explication à zéro pour tout le monde:

  • Le thème change, le nouveau thème mafieux est plus adulte, ce qui n'est pas surprenant, car...
  • ...le jeu génère une interaction et une discussion beaucoup plus fortes dans Mafia de Cuba, ce qui le rend plus riche, plus immersif, mais aussi plus adulte,
  • Tout en étant très simple, l'enquête / déduction est beaucoup plus précise dans Mafia de Cuba et pousse les joueurs bluffeurs dans leur retranchement.
  • Il n'y a pas de maître de jeu non joueur. Au contraire, le personnage central de Mafia de Cuba est le parrain, et c'est lui qui sera le plus impliqué dans le jeu et dans les échanges,
  • On choisit son rôle pendant la première phase du jeu, plutôt que de le subir. Selon votre choix, vous serez fidèle au parrain, fidèle à votre voisin de droite sans trop savoir ce qu'il est, voleur du parrain, voire carrément un traître du FBI ou de la CIA cherchant à surprendre toute la "famille".
  • On peut y jouer dès 6 joueurs, ce qui le rend plus facile à sortir.

Voilà pour les différences. Nous pouvons maintenant reprendre le cours normal des explications en décrivant...

Le principe du jeu - Avant de parler de la mécanique proprement dite, installons la scène. Le parrain a invité ses soi-disant fidèles à un repas "de famille". Pendant le repas, le parrain est interrompu par une visite de l'inspecteur de police locale et décide de confier sa boîte à cigares à ses fidèles. La FAMEUSE boîte de cigares qui contient un double fond rempli de diamants que le parrain aime tant. Pendant l'absence du parrain, les fidèles se passent la boîte et, lorsque le parrain revient, le dernier fidèle lui rend la boîte.

Et là! Surprise, horreur et miséricorde... Il manque des diamants! Il y a donc un ou plusieurs traîtres parmi les fidèles. Le parrain va mener l'enquête et demander à chacun qui il est, ce qu'il a vu ou pris dans la boîte, et tenter de différencier les fidèles des menteurs. L'objectif du parrain: démasquer tous les voleurs et récupérer les diamants. Dans ce cas, le parrain gagne, ainsi que tous ses fidèles.

Au cours de l'enquête, le parrain portera des accusations. Parfois, il fera mouche et dénoncera un voleur qui doit avouer son geste et rendre les diamants volés. En contrepartie, le parrain invitera le voleur à une visite de sa fabrique de ciment, celle qui se trouve au bord de la mer... On ne rigole pas avec le parrain!

Parfois, le parrain portera une accusation à tort. Si le parrain accuse un fidèle à tort, il est déshonoré et, pour s'excuser, il offre une bouteille de Rhum au fidèle. Mais le parrain n'a que quelques bouteilles de Rhum sous la main. S'il accuse de nouveau un fidèle sans avoir de Rhum sous la main, alors il sera désavoué et perdra la partie, ainsi que tous ses fidèles. Dans ce cas, les gagnants sont les voleurs, et le grand gagnant de la partie est le voleur qui a pris le plus de diamants, parmi ceux qui n'ont pas été démasqués par le parrain.

Mais il y a plus grave encore. Depuis quelques temps, le parrain soupçonne le FBI et la CIA de le surveiller discrètement. Il est persuadé que, parmi ses fidèles, il y a une taupe de l'une des agences, voire une de chaque! Au cours de la partie, s'il accuse une taupe, alors elle se lèvera et s'écriera "FBI (ou CIA), tout le monde les mains en l'air, je vous arrête". Et c'est la taupe qui gagnera la partie. L'objectif de la taupe est donc de faire peser les soupçons sur elle pour se faire accuser par le parrain.

Belle histoire, non? Ce sera exactement l'ambiance de la partie. La mécanique de jeu, elle, est toute simple:

  • Au début de la partie, le parrain laisse un certain nombres (que lui seul connaît) de diamants dans la boîte, ainsi que des jetons de rôles (fidèles, voleurs, chauffeurs, taupes).
  • Le parrain donne la boîte au premier joueur.
  • Ensuite le parrain est supposé, dans l'histoire, quitter la pièce. Dans la pratique, le parrain reste généralement dans la pièce et discute avec les joueurs qui n'ont pas la boîte en main, sans regarder ce que fait le détenteur de la boîte.
  • Chaque joueur ouvre la boîte et doit prendre quelque chose: un rôle ou des diamants. Il arrive qu'il ne reste pas de l'un des deux, voire rien du tout, et le joueur peut choisir de devenir "garçon des rues", qui tient avec les voleurs.
  • Le dernier joueur rend la boîte au parrain qui en découvre le contenu.
  • La suite est toute simple: c'est l'enquête. Un élément clé est que chaque joueur est supposé pouvoir dire au parrain ce qu'il a vu dans la boîte et ce qu'il a pris. Mais bien entendu, tout le monde ne dira pas la vérité et c'est au parrain de trouver le moyen de confondre les voleurs. La suite de la partie est donc un enchaînement de discussions et de dénonciations, avec le résultat de victoire que j'ai décrit plus tôt dans le texte.

Le verdict - Excellent! Mafia de Cuba s'adresse à un nouveau public, certainement plus adulte que Les Loups-garous de Thiercelieux, et en tout cas cherchant à plus s'impliquer dans l'histoire du point de vue des échanges entre les joueurs. Il y a un vrai processus de déduction dans Mafia de Cuba qui rend les parties riches et absolument savoureuses.

Les raisons d'aimer

  • Présentation originale du jeu
  • Un thème très immersif
  • Une interaction très forte entre les joueurs et un vrai processus d'enquête de de déduction
  • L'influence beaucoup moins forte des éliminations, on participe beaucoup plus à l'histoire

On pourra reprocher

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

mtruchon

posté le 31/08/2016

Pour faire changement des loups-garous

Je suis professeure de français langue seconde et j'ai utilisé ce jeu pour amener les jeunes à parler. Ce fut une réussite! Je ne crois pas qu'on puisse parler de la Mafia de Cuba sans faire de lien avec le jeu des Loups-garous de Thiercellieux.

Les plus - Les parties sont moins longues, risquent moins de s'éterniser - On peut choisir son rôle parmi ceux disponibles au moment de recevoir la boîte, il y a donc moins de risques de tomber 3-4 fois de suite sur un rôle qu'on hait (*tousse*villageois*tousse*) - C'est beaucoup plus facile d'être une joueur impliqué qu'aux loups-garous

Les moins - Qu'on se le dise, le matériel de jeu est facile à dupliquer et en achetant la boîte, on paie plus pour le concept que pour le matériel - On peut jouer avec un grand groupe, mais beaucoup moins grand qu'à Loups-garous

Honnêtement, c'est un jeu tout à fait sympathique qu'on peut facilement sortir dans une soirée pour changer un peu l'ambiance.

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Nico3888

posté le 26/08/2016

Inférieur au Loup-Garou

Ce jeu est très (trop) similaire au Loup-Garou mais, à mon avis, en moins bien. Bien sûr le contexte est différent et son déroulement aussi mais on y retrouve vraiment les mêmes objectifs : deux camps (à l'une ou l'autre exception près) qui sont prêts à tout pour éliminer l'autre, avec pour seul moyen de l'argumentation et des stratégies de manipulation/persuasion. Mon souci est qu'à force de parties, les marges de manœuvre se sont vite révélées plus limitées, au final seul le parrain prend la parole, accuse, compare la défense/les arguments de chacun et prend sa décision... En tant que "participant", une fois ton tour passé, à part tenter de souligner l'une ou l'autre incohérence ou semer un doute ou l'autre, et encore si le parrain te le permet, tu attends juste qu'il finisse le tour et le résultat pour passer à autre chose...

Bref, une bonne idée mais avec une mécanique et des possibilités trop restreintes.

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Athrandor

posté le 27/03/2016

Le doute plane

Après diverses hésitations quant à l'acheter pour un ami, je l'ai pour finir offert et je suis content de mon choix.

J'ai d'abord eu peur qu'il soit trop similaire au Loup-Garou et pour finir ne soit pas une si bonne idée de cadeau. Après avoir regardé quelques vidéos d'explications, j'ai vu les différences intéressantes à ce jeu.

Ce qui m'a tout de suite plu, c'est la possibilité de le jouer à moins de 8, cela permet en effet qu'on puisse y jouer beaucoup plus souvent que le Loup-Garou. Si cela ne relevait que de ça, le jeu serait fort peu passionnant. Je trouve qu'il a en plus de ça un rôle intéressant quant à la connaissance des diverses personnalités qui se trouvent autour de la table. Chacun jouera à sa manière pour mentir au mieux face aux demandes du parrain. Il faut rivaliser d'ingéniosité pour éviter ou au contraire faire en sorte que le Parrain émette une accusation ou non sur nous.

C'est très sympa lorsqu'on a envie de faire un jeu court, cela tourne rapidement permettant à chacun de jouer le rôle du Parrain.

En outre, ce jeu est très facile à expliquer ce qui permet de toucher un plus large public.

C'est un jeu innovant mais à la fois, il peut nous faire penser à Loup-Garou malgré ses différences, il est donc bien mais ne ressort pas totalement du lot malgré tout.

J'y joue assez souvent et c'est toujours avec plaisir, il lui manque un petit quelque chose pour que je puisse dire que ce jeu est excellent. Je le conseille tout de même fortement, c'est marrant et très convivial.

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Wannix

posté le 04/11/2015

Un très bon Loup Garou mafieux

Mafia de Cuba est une excellente alternative au jeu des Loup-Garous qui était, à mon goût, trop long et au final peu propice à l'interaction entre joueurs. Ici les parties sont plus courtes, les discussions enflammées vont bon train et il est possible de mettre en place une réelle stratégie de parole pour gagner.

L'une des grandes différence est que l'on choisit son personnage: Je veux aider le Parrain à gagner ou bien je veux être voleur? Le jeu possède en plus une dynamique assez calculatoire (il faut compter les diamants restants dans la boîte quand on se sert...ou pas) qui plaira à certains car c'est le support de départ des débats.

Il ne reste plus qu'à planter un décor et une ambiance cubaine propice à l'immersion des joueurs et le tour est joué!

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Altar

posté le 13/12/2016

Cote cœur:

Reportage photo

Consultez les 11 photos de reportage de "Mafia de Cuba". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires