Panier Mon panier
0
Panier

Myrmes

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires

Au royaume de Myrmes, les colonies des fourmis luttent depuis des siècles pour dominer leurs voisines. Pour mettre fin à cette guerre, le conseil des reines a décrété qu’une dernière bataille déciderait de la victoire finale. Lancez vos soldats et vos ouvrières à l’assaut du royaume. Remplissez votre réserve, chassez des insectes et placez vos phéromones judicieusement pourconquérir le territoire. Mais surtout, n’oubliez pas de préparer l’hiver!

Un jeu de Yoann Levet,
illustré par Arnaud Demaegd,
édité par Ystari Games (2012)

International Gamers Awards (ÉTATS-UNIS)
Finaliste (2013)
Jeu de l'Année (FRANCE)
Grand prix pour joueurs confirmés (2013)
Swiss Gamers Award (SUISSE)
Jeu de l'année (2012)
Tric-Trac (FRANCE)
Tric-Trac Cup d'Argent (2015)
Tric-Trac (FRANCE)
Tric-Trac Cup demi-finaliste (2013)
Prix:40.00 €
Disponibilité:Non disponible
Cote cœur de NIM:
Cote cœur joueurs: (6 avis)
Joueurs:2 - 4
Âge:à partir de 13 ans
Durée:Long (<90 min)
Public:un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de développement et programmation
Thèmes:Développement
Fourmis
Insectes
 
Complexité:   complexe
Réflexion:   très concentré
Stratégie:   stratégique
Interactivité:   interactif
Convivialité:    
Contrôle:   contrôle
Thème:    
Graphisme:   joli graphisme
Matériel:    
 
Top Jeux de société pour joueurs passionnés
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société de stratégie

Galerie photo


Le plateau central et les mini-plateaux individuels en début de partie

L'avis de NIM

Myrmes, c'est le jeu de fourmis qui fait mouche chez les amateurs de "gros jeux". En tout cas, c'est ce qu'on en dit sur la toîle, comme me disait l'araignée.

Myrmes, c'est un jeu édité par Ystari Games, le même éditeur que Caylus. Caylus et Myrmes sont des jeux totalement différents, mais ils ont en commun une mécanique parfaitement aboutie et une richesse folle en possibilités stratégiques. C'est ce qui me fait penser qu'ils partageront un autre point commun: un grand succès auprès des amateurs de "gros jeux". Ce que j'appelle "gros jeux", ce sont les jeux aux règles relativement sophistiquées et qui exigent pas mal de réflexion stratégique pour être pratiqués correctement.

Le thème de Myrmes est inhabituel: la gestion et le développement d'une colonie de fourmis. Ce n'est pas un choix arbitraire, puisque Yoann Levet (l'auteur du jeu) a développé la mécanique de Myrmes autour de son thème, ce qui donne un jeu très fort et très cohérent.

Le principe du jeu - Chaque joueur est à la tête d'une colonie de fourmis. Depuis que des colonies rivales se sont installées sur le même lopin de terre, c'est le grand affrontement!

Au centre de la table, le plateau de jeu représente le théâtre de l'affrontement. C'est un coin de terre qui grouille de ressources utiles au développement de la fourmilière, et d'insectes pour nourrir les membres de la colonie. Chaque joueur possède un tunnel d'accès, depuis lequel les fourmis ouvrières sortent pour marquer leur territoire avec des phéromones, récolter des ressources, combattre les insectes, voire combattre les colonies adverses.

Sur le plateau, on aperçoit aussi des indicateurs de saisons. Le jeu dure 3 ans (virtuellement). A chaque printemps, été et automne, les joueurs font un tour de jeu normal. Quand vient l'hiver, le tour de jeu consiste juste à nourrir la fourmilière avec les réserves de nourriture, et gare s'il en manque!

Devant soi, chaque joueur possède un plateau individuel qui représente l'intérieur de s fourmilière. Chaque "chambre" de la fourmilière propose un type de développement. Au début de chaque tour, les joueurs programment simultanément la répartition de leurs nourrices dans les différentes chambres pour définir les actions qu'ils souhaitent réaliser pour le tour.

En quelques mots, les joueurs peuvent:

  • élever des larves pour ajuster certains bonus ou faire naître de nouvelles nourrices,
  • faire naître des fourmis ouvrières pour aller en surface, étendre la colonie et récolter des ressources,
  • faire naître des fourmis soldats pour combattre les insectes et les colonies adverses, et fournir la nourriture,
  • stocker les ressources résoltées en surface pour nourrir et améliorer la fourmilière,
  • réaliser des actions de développement: améliorer la capacité d'action de la fourmilière, ajouter des nouvelles nourrices, ajouter des tunnels d'accès, réaliser des objectifs qui changent d'une partie à l'autre.

Le verdict - Malgré la brève description du jeu, je suis sûr que vous ressentez déjà la force du thème de Myrmes.

Bien que l'on parle de gros jeu, on a souvent l'impression qu'une partie avance trop vite. Il y a tant de choses à faire, tant d'opportunités de stratégie qu'on ne peut pas tout faire.

Myrmes est d'une richesse incroyable. Il combine des moments plus individuels (la programmation simultanée des actions en début de saison) et des moments fortement interactifs (le développement de la colonie sur le plateau). Il combine stratégie (les objectifs) et opportunisme (les bonus de saisons). Il combine un certain confort offert par les bonus de saisons avec la rigueur de l'hiver qu'il faut anticiper au risque de le payer très cher. Il se renouvelle à chaque partie grâce à la combinaison aléatoire des objectifs et des dés de saisons. Il offre une vaste palette de développements stratégiques qu'il est impossible d'explorer en quelques parties.

C'est ce qui fait de Myrmes le nouveau monstre sacré d'Ystari Games.

Bon, allez, j'ai des fourmis dans les doigts, je retourne y jouer!

Les raisons d'aimer

  • Thème original
  • Belle présentation graphique, bon matériel
  • Richesse ludique énorme
  • Certes sophistiqué, mais le thème fait qu'un joueur motivé assimilera rapidement la mécanique

On pourra reprocher

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Armagetron-

posté le 08/02/2014

Excellent !

Le thème est excellent et bien exploité. Fidèle à la réalité scientifique sur les fourmis, mais juste assez souples pour permettre de multiples stratégies... Les règles nécessiterons de s'y pencher sérieusement, mais ne sont ni trop nombreuses ni trop complexes. Le plateau est très beau, les formes et couleurs des pions rendent intuitives les règle de placement et facilite la compréhension du jeu.

Ne méprenez pas le faible score de "convivialité" que je lui ai attribué, le jeux est très fun, mais simplement pas axé sur l'interaction entre les joueurs.

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Tipou

posté le 22/01/2013

Winter is coming...

Le nouveau trésor de ma ludothèque. Le thème est original et bien exploité. Jeu très riche, un poil complexe, mais avec une importante marge de progression. Bonne rejouabilité grâce à la variété des objectifs et des évènements de saison.

Les premières parties sont plutôt frustrantes, car chaque point de victoire gagné freine le développement (perte d'une ouvrière, nourrice, ou soldat). Avec l'expérience on apprend à tout réaliser en flux tendu et ça marche beaucoup mieux. La diversité de moyens de faire des points de victoire permet de toujours avoir un bon coup à jouer.

Côté négatif : 1. Risque important d'analysis paralysis (merci à EIRen pour le terme!) 2. Matériel décevant : - Jeton "premier joueur" ressemble trop à une proie - Les délimitations du plateau sont trop légères quand on joue à 2 ou 3. - Problème d'impression sur les tuiles spéciales.

Mais ces points négatifs n'ont absolument pas entamé mon plaisir de jeu !

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

ElRen

posté le 30/11/2012

Plutôt cigale!

En bref:

Les +: un thème original et assez bien rendu, des règles simples la qualité de l'édition (visuels, rappel des règles et de la séquence de jeu sur les plateaux,...), un jeu riche qui ne s'essouffle pas après quelques parties, un jeu qui donne envie d'enchaîner les parties

Les -: un jeu très (trop) technique, où la frustration est partout, un jeu sans véritable développement,un jeu avec un risque important d'analysis paralysis

En un peu moins bref: Myrmes est un jeu particulièrement addictif et à forte courbe d'apprentissage, qui malgré son thème champêtre, voire léger, va rapidement mettre vos neurones en ébullition. Car le jeu est court (9 tours seulement), et chaque erreur est fatale. Donc, on réfléchit beaucoup, beaucoup, beaucoup, et l'AP n'est souvent pas loin ! Malgré toutes ses qualités, Myrmes ne rencontre pas totalement mes attentes de joueur, pas question de coups d'éclat ici, on se sent constamment sous contraintes, en manque... Pourquoi chaque gain est-il dans le même temps sanctionné par une perte (bravo tu as répondu à une demande de la reine: tu perds une nourrice, ou plus dans certains cas, comme baisser son niveau de fourmilière)? J'ai l'impression également que l'éventail de choix n'est pas si grand (en tout cas de bons choix!), par exemple réaliser un objectif dans les 1ers tours est une mauvaise idée car on se prive trop tôt d'une précieuse nourrice. D'ailleurs, c'est l'aspect totalement non thématique du jeu, la rareté de nos fourmis, alors que le monde des insectes est un monde grouillant où le collectif prime sur l'individu, on se retrouve parfois à jouer un tour... sans ouvrière! Dernière réserve: l'ordre du tour figé, sur lequel on n'a pas d'emprise et qu'on a parfois l'impression de subir. Malgré ces quelques réserves, Myrmes est un grand jeu et un très bon Ystari.

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Altar

posté le 03/10/2014

Cote cœur:

philiper

posté le 15/04/2013

Cote cœur:

muemjoapno

posté le 01/01/2013

Cote cœur:

Reportage photo

Consultez les 9 photos de reportage de "Myrmes". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires