Panier Mon panier
0

Stratopolis

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Commentaires

Votre objectif: construire une aire de jeu à votre couleur qui soit à la fois grande et haute. Stratopolis est un jeu de stratégie où les joueurs posent tour à tour des tuiles colorées en forme de L, et font ainsi apparaître une "ville" qui s'étend en largeur et en hauteur.

Un jeu de Annick Lobet,
édité par Gigamic (2012)

Cote cœur joueurs:postez un avis
Joueurs:2
Âge:à partir de 8 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un jeune ado (8-12 ans)
un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de placement
Thèmes:Abstrait
 
Complexité: simple  
Réflexion:   concentré
Stratégie:    
Interactivité:   interactif
Convivialité: calme  
Contrôle:   contrôle
Thème: très abstrait  
Graphisme:    
Matériel:   bon matériel
 
Top Jeux de société pour un jeune ado (8-12 ans)
Top Jeux de société pour un ado (12-16 ans)
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société pour 2 joueurs
 
Autres sélections:Jeux de société - pour jouer en famille
Jeux de société - de stratégie

Galerie photo


Aperçu de Stratopolis en action. La surface de jeu s'étale en largeur et en hauteur. Votre objectif: créer une surface à votre couleur qui soit à la fois grande et haute.

L'avis de NIM

Les jeux qui me fascinent le plus sont les jeux de placement et de contrôle de territoires. Quelques exemples de jeux que je vénère: le jeu de Go, Tigre et Euphrate, Java, Taluva, DVONN, Medina etc. Voilà, comme ça vous me connaissez un peu mieux.

Tout ça pour dire que Stratopolis m'attire d'office. C'est une bonne et une mauvaise chose: je suis client de ce style, mais je suis exigeant.

Le principe du jeu - On le devine assez facilement, Stratopolis est un jeu pour deux joueurs. C'est un jeu de développement, en expansion et en hauteur, et de contrôle de territoire, le vert pour un joueur et le rouge pour l'autre.

Le but du jeu? A la fin de la partie, quand les deux joueurs ont placé toutes leurs tuiles, le joueur gagnant est celui qui a créé le territoire le plus fort. Un territoire, c'est un ensemble de carrés de même couleur et voisins l'un de l'autre. La valeur d'un territoire se calcule en multipliant sa surface (le nombre de carrés) par sa hauteur (la hauteur du plus haut carré dans le territoire).

Et comment on joue? Rien de plus simple. On joue chacun son tour. Le joueur qui a la main pioche la première tuile de sa pile et la pose.

Le joueur peut poser la tuile de deux manières:

  • soit en expansion: il suffit tout simplement de toucher la ville par au moins un côté.
  • soit en superposition: il suffit de recouvrir d'autres tuiles pour prendre de la hauteur. La tuile posée doit recouvrir au moins deux tuiles, et il est interdit de poser du vert sur du rouge ou vice-versa.

Le verdict - Voilà un jeu comme je les aime: une règle toute épurée et néanmoins une énorme richesse ludique: les parties ne se ressemblent pas.

Stratopolis est toutefois conçu pour ne pas exploser les neurones: sachant que l'on pioche les tuiles une à une, on est contraint de "faire avec" ce que l'on a pioché, et du coup le jeu en devient extrêmement tactique.

Pour les amateurs de stratégie plus poussée, une variante toute simple est proposée: jouer avec une pioche de 3 tuiles, parmi lesquelles on choisit celle que l'on pose. Si vous êtes amateur de contrôle total, vous pouvez même étaler toutes les tuiles et choisir exactement celles dont vous rêvez à chaque tour. Comme ça, il y en a pour tous les goûts!

Le matériel est sympathique à manipuler et donne des villes très esthétiques. Il est même trop bien fait, au point qu'il n'est pas toujours facile de voir où sont les séparations entre les tuiles. Il faut donc être attentif pour le respect de la règle de superposition, qui oblige à superposer une tuile sur au moins deux autres tuiles. Mais j'ergote...

Après s'être rendu célèbre pour ses jeux de réflexion en bois, Gigamic se diversifie, et fait mouche à tous les coups: Kamisado, Cubulus et maintenant Stratopolis sont trois superbes réalisations, chacune avec son propre style.

Les raisons d'aimer

  • Très joli matériel
  • Une règle hautement épurée pour un jeu profond: j'adore
  • Grand renouvellement
  • Choix de variante pour les amateurs de stratégie plus poussée

On pourra reprocher

  • C'est un jeu abstrait, visuellement un peu aride, il faut aimer le genre

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Reportage photo

Consultez la photo de reportage de "Stratopolis". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Vos commentaires