Panier Mon panier
0

Troyes Dice

Galerie photo | Avis de NIM | Avis des joueurs | Autres jeux à voir | Commentaires

Troyes Dice vous invite à découvrir l’histoire de la ville de Troyes au cours du Moyen Âge. La société est alors organisée autour de trois ordres : les nobles, les civils et les religieux. Mettez à profit les 8 journées que dure une partie pour lutter contre les événements, ouvrir des échoppes dans la grande Halle ou participer à l’édification de la Cathédrale. Attelez-vous également à la construction des 3 bâtiments de fonction de la ville: le Palais des comtes, l’Hôtel de ville et l’Évêché.

Un jeu de Alain Orban, Sébastien Dujardin, Xavier Georges,
illustré par Alexandre Roche,
édité par Pearl Games (2020)

Prix:25.00 €
Disponibilité:En stock
Commandez maintenant!
Votre avantage:❤ 12 points de fidélité
soit 1.20 € sur un prochain achat
Livraison:- Retrait gratuit au magasin
- Livraison gratuite dès 40.00 € d'achat (Belgique)
- Frais de livraison dégressifs (France)
Ajouter au panier
Cote cœur joueurs: (1 avis)
Joueurs:1 - 10
Âge:à partir de 12 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de stratégie en "roll & write"
Thèmes:France
Histoire
Moyen-age
 
Complexité:    
Réflexion:   concentré
Stratégie:   stratégique
Interactivité: très individualiste  
Convivialité: très calme  
Contrôle:    
Thème: abstrait  
Graphisme:   admirable graphisme
Matériel:   excellent matériel
 
Top Jeux de société pour joueurs passionnés
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société pour 2 joueurs
Top Jeux de société de stratégie
Jeu à glisser en poche/sac/valise

Galerie photo


L'avis de NIM

Le jeu Troyes a été le premier jeu, et le premier succès, de l'éditeur belge Pearl Games. Troyes Dice est une sorte de petit frère de Troyes: il en reprend la thématique, l'esthétique, et mêmes quelques unes de ses mécaniques. Mais la grande différence est que Troyes Dice est ce que l'on appelle un jeu "roll & write". Ce barbarisme signifie, pour le "roll", que le cœur du jeu est piloté par des lancers de dés qui déterminent les actions possibles pour l'ensemble des joueurs, et pour le "write", que chaque joueur coche ou dessine, sur son carnet, l'effet de l'action qu'il a choisie parmi celles qui sont disponibles.

Les jeux de "roll & write" sont devenus une mode, parce que ce sont des jeux aux règles simples, faciles à mettre en place (un carnet et quelques dés ou cartes), rapidement joués, et généralement malins sans trop se casser la tête. Là où Troyes Dice se distingue, justement, c'est dans la richesse stratégique du jeu. Les 3 pistes militaires, 3 pistes civiles, 3 pistes religieuses apportent chacune leur axe de développement. On s'y développe en fonction des possibilités proposées par les dés sur le mini-plateau central. Mais ne croyez pas que ce soit aussi simple et limité que de suivre les valeurs imposées par les dés. Gagner de l'argent sur la piste civile vous donnera accès aux dés de plus grandes valeurs, gagner de l'influence sur la piste militaire vous permettra d'altérer la valeur des dés, et gagner de la connaissance sur la piste religieuse vous permettra de modifier la couleur des dés. Et vous pouvez combiner: acheter tel dé, en modifier la valeur et la couleur en un seul tour. Vous imaginez le vertige d'actions possibles qui s'offrent à vous! Mais que fait-on avec ces dés? Vous pourrez soit les utiliser pour progresser sur les pistes d'argent, influence ou connaissance, soit construire des bâtiments qui ont tous leurs effets particuliers.

A partir du 3ème "jour" de jeu (la partie se divise en 8 jours de 2 demi journées, soit 16 tours de jeu), le dé noir générera des "catastrophes", c'est-à-dire qu'il désignera des lieux que les joueurs devront détruire et qui ne pourront plus être construits. Mais bien entendu, on peut construire des bâtiments forteresse qui vous protègent des événements.

Je parlais de dés de couleurs. Et c'est là aussi une des jolies trouvailles de Troyes Dice: les dés ne sont pas colorés, mais transparents. Du coup, ils prennent la couleur du lieu du plateau sur lequel on les pose. Les dés sont donc toujours les mêmes, mais leurs couleurs varieront donc d'un tour à l'autre! Mieux encore: on peut anticiper les couleurs qui vont se présenter!

Il reste dans Troyes Dice le petit défaut qu'ont la plupart des jeux de "roll & write": l'absence d'interaction entre les joueurs. Il n'empêche que, si on ne peut pas appeler ça de l'interaction à proprement parler, voir le dé noir détruire une place sur le jeu d'un adversaire alors que l'on est soi même protégé par une forteresse reste un moment fort savoureux (je sais, c'est vilain de penser de la sorte)!

Mais ce petit défaut d'interaction mis de côté, c'est le vertige de la richesse stratégique qui est le grand point fort qui distingue Troyes Dice des autres jeu de "roll & write".

Je ne peux pas terminer ce commentaire sans parler de l'esthétique et l'ergonomie du jeu: elle est parfaite. Le graphisme est élégant. L'ergonomie du carnet des joueurs est parfaite. Et le mini-plateau et les dés transparents sont du plus bel effet. Un magnifique travail!

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

flyingmat TOP 10 CONTRIBUTEURS

33 avis - 65 notes - 5ème contributeur
posté le 24/10/2020

Recu Dice sur Dice

On ne fait pas dans le détail. C'est minimaliste, simple et efficace. Minimaliste parce que la petite boite se résume à une gros bloc de feuilles (qui ne va pas rester gros très longtemps), une roue, ses neufs départements et 4 (délicieux) dés! Comme quoi la taille ne fait décidement pas tout. Simple parce que les règles s'expliquent en Troyes minutes. Efficace parce que la simplicité de la mécanique s'efface devant la variété des stratégies possibles dès les premiers demi-tours. Bien sûr, le résultat des dés apporte une touche d'aléatoire, hasard minimisé par le fait que ni la valeur, ni la couleur du dé n'est figée pour peu que l'on décide de (ou puisse) dépenser le point de prestige ou la connaissance nécessaire pour avoir ce que l'on désire. Il faudra donc détenir la bonne quantité de resources à sa disposition. Le facteur chance résiduel étant que si le tirage nous est favorable, les ressources accumulées rapporteront des PV supplémentaires qui peuvent être déterminants pour décider de la victoire en fin de partie.

Le seul petit bemol, inhérent à ces jeux ou tout le monde est censé jouer en simultané, est le désir de copier du voisin un peu trop partageur qui ne peut s'empêcher de dévoiler son coup. Un jeu à bannir avec les tricheurs indélicats et opportunistes. Quoique bannir les tricheurs pour pouvoir y jouer quand on y a envie, c'est encore mieux!

Trois parties en trois jours... (et une du grand frère pour qu'il ne soit pas jaloux du petit dernier - et parce que ca fait aussi plaisir!)

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Autres jeux à voir

Vos commentaires