Panier Mon panier
0
Panier

Troyes

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires

An 1200, la cathédrale de Troyes sort de terre et ne sera achevée que quatre siècles plus tard, après d’innombrables péripéties. Ce jeu vous invite à participer à l’essor de l’une des plus remarquables villes médiévales, qui a marqué à jamais la culture occidentale.

Un jeu de Alain Orban, Sébastien Dujardin, Xavier Georges,
illustré par Alexandre Roche,
édité par Pearl Games (2010)

Deutscher Spiele Preis (ALLEMAGNE)
3ème prix (2011)
International Gamers Awards (ÉTATS-UNIS)
Finaliste (2011)
Jeu de l'Année (FRANCE)
Finaliste (2011)
Meeples Choice Award (ÉTATS-UNIS)
Finaliste (2010)
Tric-Trac (FRANCE)
Tric-Trac Cup demi-finaliste (2015)
Tric-Trac (FRANCE)
Tric-Trac d'Or (2011)
Wanzhuoyou (CHINE)
Editor’s Choice (Oversea) (2010)
Cote cœur de NIM:
Cote cœur joueurs: (5 avis)
Joueurs:2 - 4
Âge:à partir de 12 ans
Durée:Long (<90 min)
Public:un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de gestion
Thèmes:France
Histoire
Moyen-age
Urbanisme / Construction
 
Complexité:   très complexe
Réflexion:   très concentré
Stratégie:   stratégique
Interactivité:   interactif
Convivialité:    
Contrôle:   contrôle
Thème:    
Graphisme:   joli graphisme
Matériel:   bon matériel
 
Top Jeux de société pour joueurs passionnés
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société de stratégie
 
Autres sélections:Jeux de société - pour 2 joueurs
Jeux de société - les plus beaux

Galerie photo


Le plateau de jeu, magnifiquement illustré par Alexandre Roche

L'avis de NIM

Troyes est un jeu pour "gros joueurs", ceux qui aiment se triturer les méninges sur un jeu relativement sophistiqué.

Le thème du jeu nous plonge au coeur du moyen-âge. En 1200, la cathédrale de Troyes sort de terre mais ne sera achevée que 400 ans plus tard.

En ces temps de moyen-âge, la rivalité entre le pouvoir civil et le pouvoir religieux est permanente. Beaucoup de villes de France, d'ailleurs, sont littéralement coupées en quartiers contrôlés par l'un ou par l'autre. Pour couronner le tout, les temps sont instables, les guerres fréquentes, et le pouvoir militaire est aussi omniprésent.

Malgré cela, plusieurs villes de France s'épanouissent, et Troyes en est une. Le jeu Troyes vous invite donc à participer à l'essor de cette remarquable ville médiévale.

Ouvrons la boîte - La première chose que vous remarquerez, bien sûr, c'est le graphisme. Dessiné en style naïf, au dessin très linéaire, à la perspective approximative, on est immédiatement plongé dans l'époque.

C'est un pari osé, parce qu'il est moins exubérant que les dessins de Michael Menzel qui ont pratiquement "standardisé" l'esthétisme des jeux de société historiques (L' Âge de Pierre, Les Piliers de la Terre, Un Monde sans fin, à l' Ombre des murailles, Thurn et Taxis - l'aventure postale etc.). Mais je l'affirme: le plateau a sacrément de la gueule et c'est un vrai plaisir d'y jouer. J'ai plus de réserve pour la boîte de jeu, assez terne et difficile d'accès pour un oeil peu exercé à ce style de dessin. J'avoue qu'il y a une considération commerciale dans ce jugement, mais ça compte un peu, non?

Voyons les principaux éléments du jeu - L'objectif de Troyes est de contribuer à l'essor de la ville en développant les quartiers, en construisant la cathédrale, et en luttant contre les événements qui surviennent (guerres, conflits de succession, sécheresse etc.).

Le plateau est très clairement organisé:

Au centre du plateau, la ville est entourée de son enceinte. Dans la ville, on distingue les 3 pouvoirs: le civil en jaune, le militaire en rouge, et le religieux en blanc. On aperçoit aussi la cathédrale en cours d'érection, et un champ de blé susceptible de rapporter quelques sous (la culture et l'élevage dans un centre ville étaient fréquent au moyen-âge).

Sur la grand-place au centre, les forces vives se rassemblent pour vous permettre de réaliser les actions du jeu. Les forces vives sont représentées par... des dés (!) aux couleurs jaune, rouge et blanche (reflet des 3 pouvoirs).

Dans la partie inférieure de la ville, les cartes "événements" symbolisent les fléaux qui pénalisent les joueurs et contre lesquels il est utile de lutter.

Et enfin, dans la partie supérieure, une piste de points d'influence permet aux joueurs de réaliser quelques actions spéciales.

Le tour de jeu en quelques mots - La partie de Troyes commence par la pose des habitants (des petites figurines) sur les bâtiments des 3 pouvoirs. Chaque joueur choisit la répartition de ses habitants, et par là même oriente déjà une partie de sa stratégie de jeu (plutôt civile, militaire ou religieuse).

A chaque tour de jeu, les habitants déterminent les "forces vives" à disposition des joueurs. Chaque habitant apporte un dé de couleur (jaune, rouge ou blanc) à son propriétaire. Et oui, ce sont les dés qui permettent de réaliser les actions dans Troyes! Sacrilège? Même pas. Au contraire, les dés sont le coeur du plaisir de jouer à Troyes.

Pourquoi? Parce que les dés apportent la dose d'imprévisibilité qui fait que les joueurs doivent adopter leur stratégie en permanence. C'est un effet voulu par les auteurs, car Troyes réserve de nombreuses surprises aux joueurs:

  • l'apparition progressive des événements qui touchent la ville et perturbent les joueurs. Il faut s'y adapter en luttant contre eux pour gagner des points de victoire et des points d'influence.
  • l'apparition progressive des cartes d'activité: les cartes d'activité sont le pivot de votre stratégie de jeu. En posant un habitant sur une carte d'activité (contre paiement lors de la phase d'action), vous gagnez le droit d'activer sa fonction chaque fois que vous le souhaitez. A vous de profiter des fonctions que vous estimez utiles.
  • et enfin, les dés sont le carburant de la phase d'action:
    • vous les gagnez en fonction de vos habitants, c'est donc vous qui décidez de l'orientation civile, militaire ou religieuse de votre jeu,
    • vous pouvez modifier leur valeur en dépensant des points d'influence,
    • et vous pouvez aussi les acheter à vos adversaires!

En utilisant les dés, vous pouvez:

  • utiliser les cartes d'activité pour gagner des points de victoire, vous enrichir en pièces de monnaie, développer votre influence ou améliorer une autre action,
  • construire la cathédrale pour gagner des points de victoire ou d'influence,
  • lutter contre les événements pour gagner des points de victoire et d'influence,
  • introduire des habitants dans les bâtiments civil, militaire ou religieux pour profiter de plus de forces vives aux prochains tours,
  • cultiver pour gagner des pièces de monnaie.

L'ampleur de l'action dépend de la valeur du lot de dés que vous utilisez. Vous pouvez utiliser vos propres dés, utiliser des points d'influence pour en modifier leur valeur, ou même acheter des dés à vos adversaires.

La palette de possibilités est tellement riche que la part de hasard en devient anecdotique. Ce qui compte surtout, c'est de s'adapter aux circonstances et taquiner vos adversaires chaque fois que c'est possible.

L'ambiance du jeu - Troyes, c'est un jeu solide taillé pour plaire aux amateurs de jeux de réflexion.

La force de Troyes, c'est la volonté des trois auteurs de développer un jeu qui marie stratégie et nécessité d'adaptation aux événements et aux capacités d'actions disponibles à chaque tour de jeu. C'est un exercice d'équilibriste réussi avec brio, qui apporte suspense et renouvellement infini des parties. Le plaisir de jouer à Troyes est complété par le talent d'Alexandre Roche qui a réalisé un plateau et des cartes de toute beauté.

Les raisons d'aimer

  • Matériel de grande qualité
  • Illustrations splendides et originales
  • Un mariage audacieux et réussi entre stratégie et opportunisme
  • Un renouvellement énorme des parties et donc une très longue durée de vie du jeu

On pourra reprocher

  • La couverture sombre
  • Il y aura toujours bien des grincheux pour les résultats des dés... (et c'est bien dommage)

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

flyingmat TOP 10 CONTRIBUTEURS

26 avis - 39 notes - 3ème contributeur
posté le 21/10/2012

Pitié, Monseigneur, rendez-moi mon dé!

Je l'attendais, il s'est fait attendre ; Je l'ai eu, et je n'ai pas été déçu !

Après une prise en main assez longue qui pourrait rebuter les moins motivés (soyons clairs, Troyes se mérite!), on y découvre à la sueur du front un jeu d'une incroyable complexité mais d'une fantastique richesse : avant de commencer le tour, on sort les cartes (et $#@$ 2 dés noirs!) , on place, on paie, on rembourse, on lance, on retourne les cartes(pas les mêmes) et ... ouf, on peut commencer à réflechir (en se demandant comment on peut retenir une telle séquence de préparation).

Et puis, surprise, au bout de 2-3 parties, on se rend compte que la mécanique est parfaitement huilée et que, en fait, les différentes étapes du tour coulent de source. Pour ce qui est de la stratégie, ben, y a plus qu'a faire chauffer les neurones!

Malgré le lancer de 18 (oui, oui, dix-huit!) dés, il y a tellement de possibilités (achat, relance, modifications...) que le hasard n'est pas une excuse. Mais tout a un coup à celui qui veut contrôler le destin!

Seules quelques cartes sont utilisées par partie, ce qui offre une grande variété de scenarii et un temps de vie quasi-illimité!

Seul bémol, même après de nombreuses parties, j'ai toujours besoin de l'aide-mémoire pour me souvenir de ce que permettent certaines cartes, car l'illustration est parfois ambiguë. Ce qui justifie la perte d'une étoile pour le matériel.

C'est sévère et cruel tellement ce jeu est beau.

Nombre de parties: énormément de parties jouées (plus de 20)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

ElRen TOP 10 CONTRIBUTEURS

18 avis - 26 notes - 7ème contributeur
posté le 09/03/2012

Super que des 1!

Troyes est un jeu qui nécessite un certain apprentissage et un certain investissement. Amateurs de jeu léger et rapide, passez votre chemin. Pour les autres, Troyes est un excellent jeu stimulateur de neurones ! Suivant les cartes activités piochées, les parties peuvent être très différentes et la stratégie à appliquer aussi! Et puis, quel plaisir d'acheter les gros dés des autres quand on en a que des petits (petits qu'on pourra ensuite transformer en gros...)!

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Beru TOP 10 CONTRIBUTEURS

2 avis - 124 notes - 10ème contributeur
posté le 01/12/2012

Cote cœur:

philiper

2 avis - 67 notes - 21ème contributeur
posté le 08/12/2012

Cote cœur:

Yuki

1 avis - 41 notes - 31ème contributeur
posté le 07/03/2012

Cote cœur:

Reportage photo

Consultez les 19 photos de reportage de "Troyes". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires

Franckydesbois (non connecté)

posté le 12/10/2011 21:28:09

Bonjour, je viens de recevoir l'extension du jeu Troyes (3 nouvelles cartes activités) et j'aurai aimé savoir i quelqu'un avait leur définition pour être sur... Merci Franck

Nicolas Maréchal

posté le 12/10/2011 21:44:48

Bonjour, vous devriez les trouver sur le site de Pearl Games (http://www.pearlgames.be/)

Franckydesbois (non connecté)

posté le 12/10/2011 21:46:06

Ca c'est de la réponse rapide et efficace !!! Merci bien

babaaast (non connecté)

posté le 19/11/2012 13:40:16

Merci pour cette (comme toujours) superbe présentation ! Par contre, comment se fait-il que je ne le retrouve pas avec ses 5 coeurs dans la liste des "top jeu ..." ?

Nicolas Maréchal

posté le 19/11/2012 15:47:07

Bonjour,
Le jeu est bien dans les tops. On le voit dans les listes de tops accessibles à partir de la section "jeux". La section "jeux" permet d'accéder à toutes les fiches du site: tous les jeux encore édités ou pas, encore en stock ou pas. Par contre, les sélections de la boutique ne montrent que les jeux qui sont en stock au magasin. L'expérience nous a montré qu'afficher tous les articles quelle que soit leur disponibilité inonde notre boîte aux lettres de questions, ce qui nous consomme un temps trop précieux. Voilà, comme ça vous connaissez tous les trucs :-)
nim

Bernard (non connecté)

posté le 18/08/2016 06:42:55

Même si le jeu date de quelques années, le plaisir est toujours là. J'aurais toutefois une question. Un joueur peut-il, durant son tour, acheter une carte en engageant un homme de métier ET AUSSI utilisé un cube disponible sur une autre de ses cartes afin de poser des cubes sur les cartes noires? Je comprends que les cartes à usage différé permettent d'utiliser UN cube durant son tour, mais cela peut-il s'ajouter à une autre action ou cela remplace-t-il une action? Le cas d'espèce que nous avons rencontré a été avec la carte Catapulte de l'extension Les Dames de Troyes, qui permettait à un joueur d'acheter une carte durant son tour et aussi vaincre une carte noire avec ses cubes. Merci

Bernard (non connecté)

posté le 18/08/2016 06:46:14

Autre question à propos de Troyes, lorsqu'il ne reste plus de dés, mais qu'un joueur possède des cubes sur plusieurs cartes à usage différé, peut-il continuer à jouer ses cubes ou le tour d'arrête-t-il? entendu qu'il n'y a plus de dés, même si le joueur désire encore faire des actions? Bien entendu, cela permettait aux autres joueurs de continuer de passer et de ramasser des deniers. Merci

Mathieu C. (non connecté)

posté le 06/01/2017 13:45:15

@Bernard: C'était il y a bientôt 5 mois mais voici les éléments de réponse dont je dispose, en espérant que ça soit utile, à toi ou à quelqu'un d'autre:
""Un joueur peut-il, durant son tour, acheter une carte en engageant un homme de métier ET AUSSI utilisé un cube disponible sur une autre de ses cartes afin de poser des cubes sur les cartes noires?""
- Oui, on peut "Augmenter" UNE action par tour de table à l'aide d'UN cube. En revanche, l'exemple de la catapulte est différent: L'utilisation de celle-ci est une action à part entière, d'où son statut de carte "mixte" (par exemple: utiliser un 6 rouge dessus pour activer 2 fois, puis SOIT ajouter deux cubes pour plus tard, SOIT retirer deux cubes et en placer 4 sur les cartes noires) il ne serait donc PAS possible pour quelqu'un d'acheter une place sur une autre activité ET d'utiliser celle-ci.

""...peut-il continuer à jouer ses cubes ou le tour d'arrête-t-il?""
- La manche prend fin à la fin du tour d'un joueur lorsqu'il n'y a plus de dés sur le plateau, donc non, le joueur ne peut plus rien faire.
Exemple:
A joue une action (avec ou sans utilisation de cubes)
B passe et pose donc 2 deniers sur son quartier
A joue encore une action (avec ou sans utilisation de cubes)
B pose un denier supplémentaire sur son quartier
A joue encore une action avec le(s) dernier(s) dés. (avec ou sans utilisation de cubes)
La manche se termine après le tour de A.

A pouvait utiliser un cube conjointement à chacune de ses actions mais B ne pouvait plus rien faire du moment où il avait passé. A ne pouvait pas non plus utiliser de cubes après sa troisième action vu que celle-ci termine la manche.

Voilà, en espérant que ça aide!

Bon Jeu!

Mathieu C.