Panier Mon panier
0

24/10/2013: Essen 2013: la grande fête des jeux de société

Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | Page suivante

Drei hasen in der Abendsonne (Trois lapins dans le soleil couchant)

Voilà un nom poétique pour un éditeur. Si j'en parle juste après Drei Magier (les trois magiciens), ce n'est pas tout à fait innocent.

Je ne vous le cacherai pas: cette visite-ci est ma plus belle expérience du salon, pour la chaleur et le talent des personnes que j'ai rencontrées, et pour les jeux qu'elles m'ont présentés.

Johann Rüttinger, Kathi Kappler et Rolf Vogt sont trois personnes hautement talentueuses et attachantes. Je suis sûr que vous devinez la première étape de mon histoire: ce sont eux les fameux trois magiciens de Drei Magier, maison d'édition qu'ils ont fondée en 1994.

Leur patte est facile à reconnaître, ce sont eux qui ont fait la magie de la collection Drei Magier: des jeux familiaux, originaux, et surtout très élégants. Johann Rüttinger et Rolf Vogt sont aux pinceaux de jeux comme Ciao Ciao, La Nuit des magiciens, la série des Kakerlaken etc.

Il y a 4 ans, pour des raisons personnelles qu'il est inutile d'expliquer, Johann et Kathi ont cédé la marque Drei Magier et pensaient prendre une retraite bien méritée (ils en ont l'âge). Mais voilà, Johann n'en pouvait plus d'être loin de son bébé. Il aurait bien recommencé, mais une clause du contrat de cession lui interdit de produire des jeux pendant deux ans. Il a donc imaginé et illustré des livres de contes pour enfants, absolument adorables (c'est bien dommage qu'ils soient en allemand). Je me rappelle avoir souri béatement pendant qu'il me racontait l'histoire du corbeau magicien très maladroit.

Et finalement, il y a 2 ans, Johann et Kathi ont relancé leur nouvelle maison, sous le nom charmant de trois lapins dans le soleil couchant, un très joli clin d'oeil à leur passé et leur présent.

Leur première réalisation est une réédition de Ciao Ciao, un ancien jeu Drei Magier qu'ils ont pu reprendre sous leurs ailes, signé d'un grand monsieur Alex Randolph (qui n'est malheureusement plus parmi nous), dont ils vénèrent le talent.

Des personnes aussi attachantes n'ont pas eu de difficulté à s'entourer d'auteurs de talent. Après avoir eu le plaisir de m'entretenir avec les nouveaux éditeurs, c'est Monsieur Jacques Zeimet que j'ai eu la chance de rencontrer. Jacques Zeimet est l'auteur de jeux comme Bamboleo, Bazar bizarre, Salade de Cafards, Hamster Rolle etc. Il m'a fait découvrir ses nouvelles créations chez les "3 lapins", comme Pelican Bay et Sonne und Mond (Soleil et Lune). J'avoue que ce moment-là était aussi magique.

Et enfin, j'ai aussi eu le plaisir de découvrir le jeu Talo en compagnie d'Uta Krueger, co-auteur du jeu. Un magnifique jeu, en bois et en 3 dimensions. Totalement étrange, un jeu qui plait aux enfants et aux adultes (en tout cas je me suis régalé), alors que le point de départ de la création du jeu est la volonté d'apprendre le calcul de 1 à 10 aux jeunes enfants!

Pour les personnes qui m'ont vu sur le reportage du journal télévisé de la RTBF, c'est sur ce stand que j'ai été interviewé, et c'est le jeu Talo que l'on me voit jouer aux côtés d'Uta.

Talo

Talo est un jeu en bois et en 3 dimensions. Le jeu contient 10 réglettes de taille 1, 9 réglettes de taille 2, 8 réglettes de taille 3, et ainsi de suite jusqu'à une réglette de taille 10. On installe un plateau au centre, et un pion (aussi en bois) par joueur.

Le but du jeu est d'être le premier joueur à atteindre la hauteur 10.

A son tour, un joueur lance le dé à 10 faces, et choisit une ou maximum deux réglettes dont le total est exactement la valeur du dé. Il les place sur l'aire de jeu (à l'horizontale ou la verticale) et déplace éventuellement son pion, qui peut bouger horizontalement, ou monter ou descendre d'un seul niveau à la fois, comme un escalier.

Et voilà, ce n'est pas plus compliqué que ça. Les tactiques de jeu sont vraiment sympathiques, je dirais même astucieuses parce que l'on peut non seulement grimper mais aussi bloquer ses adversaires. Et, sournoisement, le jeu invite effectivement à calculer sans arrêt entre 1 et 10. Par exemple, si je suis à une hauteur 5, et que j'ai un bloc de hauteur 2 à côté de moi, alors je peux placer un bloc de hauteur 4 sur le bloc de hauteur 2 pour grimper de 1 niveau etc.

Pelican Bay

Pelican Bay attire forcément par son esthétique: des tuiles hexagonales qui représentent la mer, la plage ou la forêt, des figurines de pélicans en bois. Pelican Bay est un jeu de Jacques Zeimet (avec qui j'ai eu le plaisir de jouer une partie), et illustré par Rolf Vogt, l'illustrateur emblématique de Drei Magier.

Pelican Bay est une sorte de Carcassonne en plus calculateur. A chaque tour de jeu, le joueur actif peut placer une ou deux tuiles sur le décor et marquer des points en étendant une zone de son choix. Le comptage des points est tout simple, c'est un point par tuile. Donc, si j'étends une zone plage à 10 tuiles, je marque 10 points. Jusque là, c'est très simple. La petite astuce, ce sont les pélicans. Chaque fois que je ferme une zone, je gagne un pélican (en fait je le vole à un autre joueur de mon choix si la réserve de pélicans neutres est vide) que je pose sur la zone, ainsi que le droit de rejouer. En gérant bien la pose des tuiles, on peut faire de jolies combinaisons qui rapportent pas mal de points.

Sonne und Mond (Soleil et Lune)

Soleil et Lune est un jeu de cartes qui représentent des soleils et des lunes. Les illustrations sont magnifiques et donnent très envie de jouer.

Soleil et Lune est un petit jeu très rapide, puisque l'on joue une carte chacun son tour, sur son propre jeu ou sur le jeu d'un adversaire. Le but du jeu est de créer des séries de 5 cartes, de valeurs croissantes mais pas nécessairement consécutives (donc, 2-8-13-17-26 est une séquence correcte). Chacun a le droit à une séquence soleil et une séquence lune, que l'on prolonge par le bas ou par le haut. Les éclipses de soleil ou de lunes permettent de masquer des cartes déjà posées. Voilà, en gros, le principe du jeu, tout simple et sympathique.

On sent la fibre artistique de l'éditeur rien qu'en apercevant son stand.

Johann Rüttinger décrit avec beaucoup de gentillesse les jeux de sa nouvelle maison d'édition. Il est bien plus un artiste qu'un vendeur. La plus belle démonstration, c'est qu'il a conçu des figurines de corbeaux magiciens et d'étoiles en bois pour réaliser un jeu... dont il ne connaît pas encore la règle!

Le corbeau magicien, vous vous rappelez, est celui du conte qu'il a illustré. Les étoiles aussi font partie du conte. Elles apparaissent quand le corbeau jette un sort, et s'envolent doucement avec le vent.

Pour revenir aux figurines en bois, elles ont une propriété magique... En fait, quand vous empilez les étoiles l'une sur l'autre, elles ne tiennent jamais en équilibre. Le seul moyen de les faire tenir en équilibre, c'est d'appeler le corbeau pour les recouvrir. Une pile d'étoiles surmontée d'un corbeau peut tenir en équilibre.

Voilà, je trouve ça magique et magnifique l'idée d'avoir réalisé l'objet avant d'avoir défini son but. C'est ce qu'on appelle du travail d'artiste.



Les p'tits corbeaux.

Pelican Bay en tout début de partie

Les cartes de Soleil et Lune

Talo

Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | Page suivante