Panier Mon panier
0

24/10/2013: Essen 2013: la grande fête des jeux de société

Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | Page suivante

Repos Prod

Quand on vient au salon d'Essen chaque année, on mesure l'ampleur de la croissance de Repos Prod. En 2005, ils avaient un stand de 2 tables dans une allée. Petit à petit, le stand a grandi... Cette année, c'est de la folie, le stand est immense, une équipe de 45 personnes en sombrero anime chaque table individuellement.

Impossible de louper les deux jeux phares du stand: Concept et Rampage. Mais on trouve aussi le petit Sandwich qui est une nouveauté de cette année, 7 Wonders en format géant etc.

Concept

Concept est un jeu totalement original. On ne joue pas une partie de Concept, on joue à Concept pendant 5 minutes ou deux heures ou deux jours, comme on préfère. Les joueurs peuvent quitter le jeu et d'autres le rejoindre. Bref, le plaisir de jouer à Concept, c'est de réaliser des petits défis et non pas de compter des points pour déterminer un vainqueur.

Mais quel genre de petit défi? Le principe est simple. Un joueur doit faire deviner un concept aux autres joueurs. C'est quoi un concept? C'est n'importe quoi: un objet, un personnage, un titre, une action, un proverbe, tout ce que vous voulez. Dans le jeu, il y a des cartes qui proposent des concepts, comme dans Time's up!, mais au bout d'un moment on n'a plus nécessairement besoin de ces cartes, puisque le joueur qui lance le défi peut imaginer n'importe quoi.

Bon d'accord, mais comment fait-on découvrir ce concept? C'est là qu'est l'originalité. Un plateau de jeu présente une centaine d'icones que le joueur va marquer avec des pions pour décrire le concept. Ces icones décrivent des caractéristiques comme des natures de concepts (homme, femme, objet, action, lieu, monument, fictif ou réel...), des formes, des directions, des quantités, des matières, des couleurs, des actions etc.

Le joueur qui fait deviner le concept ne peut pas parler. Il peut juste dire oui pour confirmer les interprétations des autres joueurs. Mais par contre, et c'est très important, la pose des pions peut raconter une histoire, et peut même s'adapter aux réactions des autres joueurs. Par exemple, si je décris un animal petit et qu'un joueur propose un oiseau, je peux poser un jeton supplémentaire sur le "petit" pour suggérer que l'animal est encore plus petit.

Par exemple, je pourrais poser le pion "point d'interrogation" sur l'icone véhicule, puis un pion sur l'eau, sur l'action descendre, et une grosse poignée de pions sur la tête de mort, et la réponse est le Titanic. C'est incroyable, mais on peut faire deviner pratiquement n'importe quoi avec Concept. Au départ, les joueurs vous demanderont invariablement "et combien de points je gagne?", mais après quelques minutes, plus personne ne compte les points et prend plaisir à jouer les défis, tout simplement.

Rampage

Rampage est un jeu complètement fou-fou. Un truc que l'on n'attendrait pas d'Antoine Bauza (auteur de 7 Wonders) et de Ludovic Maublanc (co-auteur de Cyclades et Mr. Jack). Quoiqu'à bien y réfléchir, les deux énergumènes nous ont déjà inventé Le Donjon de Naheulbeuk.

Bref, dans Rampage, les joueurs dirigent des monstres qui ont pour but de tout détruire dans une ville. Et quand je dis détruire, je veux dire réellement détruire. A coup de pichenettes pour pousser les monstres ou lancer les véhicules, ou à coup de souffle puissant, les joueurs vont renverser les immeubles et leurs habitants sur la ville, et crier de joie chaque fois qu'un étage d'immeuble est libéré de ses habitants. Mais quel jeu cruel !!!! Et puis, parce qu'il faut bien un peu de finesse et de variété, des superpouvoirs spéciaux de monstres vont encore venir compliquer les choses.

Les illustrations sont superbes. Le matériel est dingue en quantité comme en qualité. C'est au départ un coup de folie de Repos Prod. Mais ce coup de folie a séduit les distributeurs, à un tel point que Rampage est le plus gros premier tirage de jeu jamais réalisé par Repos Prod. A voir le succès sur le salon et les tee-shirts Rampage à tous les coins de stands, il est clair que les joueurs l'ont aussi adopté.

Le stand immense Repos Prod

Cédrick, avec l'incontournable tee-shirt Rampage, est toujours de bonne humeur, même quand il est débordé.

Piero à la dédicace. Il a signé les illustrations de Rampage. Notez que c'est aussi lui qui avait illustré Ghost stories chez Repos.

Ludovic Maublanc à la dédicace, pour Rampage évidemment! Ludo est un habitué de Repos Prod, puisqu'il y a produit Bonne question, Ca$h'n Gun$ et ses dérivés, Cyrano et Le Donjon de Naheulbeuk. Ce qui me rappelle d'ailleurs que Piero a aussi illustré Cyrano.

7 Wonders surdimensionné

La boîte de Concept.

La matériel de jeu de Concept. Le défi de la réalisation de Concept était la constitution de la liste des icones. Un travail considérable de tests et d'ajustements. Et un résultat impressionnant.

Concept en démo géante.

Dédicace de Concept, sous forme de concept!

La boîte de Rampage, très godzillesque.

Rampage

Rampage en action. Un matériel magnifique qui donne envie de jouer.

Rampage en action

Rampage en action

Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | Page suivante