Panier Mon panier
0
Panier

24/10/2017: Essen 2017: la grande fête des jeux de société

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | Page suivante

Top départ pour notre 15ème salon d'Essen. C'est parti pour 3 jours de folie!

Je ne sais pas si le compteur le confirmera, mais cette année nous a semblé complètement folle pour la quantité de visiteurs. Nous n'avons jamais été aussi serrés et bousculés, et la plupart des exposants nous ont fait part de la même impression. C'est particulièrement difficile avec ma façon de visiter le salon: je serpente à travers tous les halls pour faire un maximum de rencontres, je ressens donc facilement la pression de la foule.

Mais avant de plonger dans la foule, on s'offre un petit plaisir. Presqu'un dessert avant le repas. Dans son agenda de fou, Bruno Cathala nous a réservé la première heure du salon pour nous faire découvrir son nouveau bébé ludique: Queendomino.

Queendomino, c'est la "grande soeur" de Kingdomino. Ce n'est pas une extension de Kingdomino, mais un nouveau jeu qui s'appuie sur la même mécanique, avec des règles enrichies.

Pour ceux qui connaissent Kingdomino, la grande nouveauté de Queendomino, ce sont les nouveaux territoires de villes, qui sont rouges. Par défaut, les villes sont vides et ne rapportent rien. Ah bon? Oui, car ce n'est pas si simple: pour équiper ces villes vides, vous allez acheter des bâtiments, avec de l'argent (vous en aurez reçu au début de la partie).

Les bâtiments ont des effets variés. Ils peuvent par exemple rapporter de l'argent (pour acheter des nouveaux bâtiments ou gagner des points de victoire si vous ne le dépensez pas), des chevaliers (qui vous rapporteront de l'argent plus tard), des points de victoire, des tours etc. Les tours attirent la reine (la fameuse queen) chez le joueur qui en possède le plus. La reine permet d'acheter des bâtiments à prix réduit, et offre une couronne pour le calcul des points de victoire en fin de partie.

En bref, Queendomino a le potentiel de plaire à beaucoup de monde: les joueurs qui ont Kingdomino et qui veulent poursuivre l'aventure avec de nouvelles règles, ou les joueurs qui ont fait l'impasse sur Kingdomino et cherchent un jeu plus sophistiqué.

Oui, mais, si j'ai Kingdomino, ça ne fait pas un peu doublon? Pas du tout, vous êtes même un petit veinard, parce que Bruno Cathala vous suggère même de combiner les deux jeux et réaliser des territoires 7x7 à 4 joueurs!



Pour le coup, un autre auteur Yohan Lemonnier nous accompagne dans cette partie de découverte.

Nous jouons sur la version surdimensionnée du jeu. Et ce n'est pas peu dire, la grande table a tout juste de quoi tenir nos constructions.



Carine se régale, elle applique une stratégie qu'elle avait annoncée au début de la partie: construire un maximum de villes. Et visiblement, ça rapporte! Probablement parce que nous la laissons un peu trop faire: on ne lui pique pas assez les tuiles de villes, et on ne profite pas suffisamment du dragon qui peut détruire des bâtiments disponibles à l'achat.

Après une partie bien amusante, Carine a explosé le score de fin de partie. Du coup, Bruno Cathala fait la moue ;-)

Allez, le même en gros plan pour apercevoir les scores: 84 pour Carine, et 42 pour Bruno qui ferme la marche... Quel auteur galant! :-)

Blue Orange réussit une belle combo sur le salon en proposant aussi le jeu Photosynthesis.

Photosynthesis est un jeu de stratégie où chaque joueur est en charge d'assurer le développement d'une espèce d'arbre particulière dans une forêt.

Le soleil tourne autour de la forêt et baigne les arbres de lumières. Les petits arbres sont masqués par les plus grands. Les joueurs reçoivent des points d'énergie en fonction de la quantité de lumière qu'ils reçoivent du soleil. Avec cette énergie, ils peuvent planter de nouvelles graines, faire grandir des arbres déjà plantés. Pour amener ces graines et ces arbres dans la forêt, il faut en avoir à disposition, c'est aussi une action que de prendre une graine ou un arbre de la réserve et les mettre à disposition.

Le thème du jeu est superbe, tout comme la réalisation.



1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | Page suivante