Panier Mon panier
0

05/11/2017: Reportage du 3ème Festival Jeux de NIM 2017

Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | Page suivante

Photosynthesis

Paper Tales

Et au premier plan, Apocalypse au zoo de Carson City, un jeu de cartes très malin, au thème et au graphisme complètement décalés. Ce qui lui vaut un succès totalement inattendu de la part de son éditeur Jeux Opla.



Kingdomino

Le premier tournoi du festival est un tournoi de Kingdomino, joué debout! Une très chouette ambiance, qui a permis au vainqueur de gagner un Queendomino.

Le créateur fou-fou Roberto Fraga continue à nous faire découvrir ses idées géniales. Go Go Gelato! est un jeu d'adresse et de rapidité, dans l'esprit de Crazy Cups, dans lequel les joueurs doivent reproduire les glaces indiquées sur une carte.

Pour cela, on n'a pas le droit de toucher les boules de glace, seulement les cornets! On trouve donc aussi un peu de Dr Eureka, car on doit faire passer les boules de glaces d'un cornet à l'autre avec prudence, sans les renverser!



Vikings on board

Dans la gamme des jeux inspirés de contes et en forme de livres, Purple Brain nous propose Jack & le Haricot Magique.

Je suis admiratif de la qualité constante que l'éditeur maintient dans sa gamme: des jeux familiaux, toujours malins, toujours amusants et intéressants à jouer même pour les adultes.

En toute logique avec le thème du haricot magique, les joueurs vont empiler les éléments de jeu pour faire pousser le haricot, en veillant à ce qu'il ne se casse pas la figure, et en restant discret pour ne pas éveiller le géant.



Galeropagos est un jeu qui ressemble à un jeu de coopération, mais qui finit en jeu d'enfoiré très marqué. Un style coopération / coups de p*te que l'on retrouve dans une émission du genre Koh Lanta.

Gros succès sans discontinuer pour Oliver Twist

Sorti l'année passée, Le Tour du monde en 80 jours est le premier de la série des jeux inspirés de romans classique, dont on connaît aujourd'hui le second opus avec Oliver Twist.

Le Tour du monde en 80 jours est un jeu de course sur un parcours de 80 cases (forcément), dans lequel chaque joueur doit habilement gérer ses richesses pour payer les frais de déplacement sur le parcours et profiter des effets de chaque case du parcours.



S'il y a bien une chose qui aura surpris Matthieu d'Epenoux, c'est que tous les enfants d'Enghien semblent connaître son jeu Face de bouc et peuvent l'expliquer à leurs parents. Logique: avec les animations ludiques pour enfants que Carine organise, ce petit jeu de mémoire et de rapidité super rigolo fait partie des chouchous des enfants.

Chez Art of Games, Vincent Sélenne présente une création propre qui s'appelle DAR, un titre étrange que l'on comprend mieux quand prend la peine de lire le sous-titre: Divide And Rule... Et on peut dire qu'avec le titre, tout est pratiquement dit.

DAR est un jeu de réflexion, pour 2 à 4 joueurs.

A son tour, un joueur glisse les deux baguettes en bois à l'horizontale et à la verticale pour diviser le territoire de jeu en 4 zones selon sa convenance. Dans chacune des 4 zones, si le joueur est majoritaire ou égalité par rapport à n'importe quel autre joueur, il peut ajouter une pierre. Le but du jeu est de contrôler un maximum des 9 régions de 3x3 cases dessinées sur le plateau.



Découverte des casse-têtes chez Smart Games

Découverte des casse-têtes chez Smart Games

When I Dream

Fabulosa Fructus, un jeu de cartes qui a l'originalité de se renouveler à chaque partie, car l'idée est que l'on "enregistre" (en prenant note) la situation du jeu lorsque la partie est finie, et qu'elle devient la situation de départ de votre prochaine partie. A chaque partie, vous découvrez de nouvelles cartes, qui apportent des nouveaux effets et des nouveaux points de règles.

Le principe de base du jeu est très simple: vous devez récolter des fruits pour préparer des cocktails de fruits. A chaque tour de jeu, vous pouvez soit activer l'effet d'une carte soit préparer un cocktail. C'est d'une simplicité enfantine, mais le jeu se renouvelle presque à l'infini.



Découverte de Splendor et de sa nouvelle boîte d'extension

Un gros succès également pour le jeu Yamataï, de Bruno Cathala, édité par Days of Wonder. C'est une belle prouesse pour un jeu de stratégie qui demande pas mal de concentration, ce qui n'est pas forcément une chose facile dans l'ambiance d'un festival.

Découverte du génial Kids of London (c'est amusant la rencontre des thèmes entre Oliver Twist et Kids of London), un jeu de cartes tactique, où on tente de dépouiller les passants au nez des bandes rivales, mais où il faut finir deuxième pour gagner la partie, parce que le joueur le plus riche finit toujours par se faire coincer par la police. A chaque dépouille, il y a donc tout un exercice tactique pour décider si on a intérêt à prendre, à laisser, voire offrir le butin.

Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | Page suivante