Panier Mon panier
0
Panier

Yamataï

Galerie photo | L'avis de NIM | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires

Yamataï est un ancien royaume légendaire de l'archipel du Japon, qui fût dominé par la reine Himiko à son apogée. Les joueurs se voient confier par la reine, la mission d'explorer et annexer les 30 territoires du royaume. Vous allez donc déployer des flottes de bateaux, recruter des spécialistes pour vous aider à la tâche, et construire des bâtiments et des palais prestigieux pour faire rayonner la puissance de Yamataï.

Un jeu de Bruno Cathala, Marc Paquien,
illustré par Jérémie Fleury,
édité par Days of Wonder (2017)

Prix:54.00 €
Disponibilité:En stock
Votre avantage:❤ 27 points de fidélité (explication)
Ajouter au panier
Cote cœur joueurs:postez un avis
Joueurs:2 - 4
Âge:à partir de 12 ans
Durée:Long (<90 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de développement et colonisation
Thèmes:Colonisation
Développement
Japon
 
Complexité:    
Réflexion:   très concentré
Stratégie:   stratégique
Interactivité:   interactif
Convivialité: calme  
Contrôle:   contrôle
Thème:    
Graphisme:   admirable graphisme
Matériel:   excellent matériel
 
Top Jeux de société pour joueurs passionnés
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société de stratégie
Top Jeux de société les plus beaux

Galerie photo


Une superbe couverture de jeu


Un tout aussi superbe matériel de jeu

L'avis de NIM

Comment ne pas déborder de superlatifs quand on découvre la boîte de Yamataï? Les illustrations de la couverture de la boîte et de tout le matériel de jeu sont ma-gni-fi-ques, signées Jérémie Fleury. L'esthétique est supposée être une opinion subjective, mais dans ce cas-ci, est-ce que vous imaginez vraiment quelqu'un qui trouverait ça moche?

A l'intérieur de la boîte, on reconnaît bien un jeu édité par Days of Wonder: un matériel abondant, de qualité, un grand plateau, des bâtiments et des bateaux en bois, des aides de jeu pour se rappeler le tour de jeu sans ambiguïté. Bref, la perfection ici aussi.

Parlons d'auteurs avant d'aller en profondeur - Yamataï est un jeu créé à 4 mains, dont 2 bien connues.

D'une part, Bruno Cathala. Si vous lisez Jeux de NIM de temps à autres, vous devez avoir appris à le connaître, car il crée beaucoup de jeux, et il a beaucoup de difficultés à en créer des mauvais. On me dit parfois "tu aimes tous les jeux de Cathala", et ma réponse favorite est "c'est plus de sa faute que de la mienne!". Pour citer quelques jeux remarquables de Bruno Cathala (seul ou en cocréation): Mr. Jack et Mr. Jack pocket, Cyclades, Jamaica, Sobek, Okiya, Drôles de zèbres, Abyss, Les Chevaliers de la Table Ronde, Five Tribes, 7 Wonders Duel, Kanagawa, Kingdomino etc. etc. etc.

D'autre part, le second auteur est Marc Paquien. Qui ne m'en voudra pas d'être plus bref puisque Yamataï est son premier jeu édité. Une première création en compagnie de Bruno Cathala et éditée chez Days of Wonder, chapeau bas! Il y a pire comme première expérience!

Trève d'introduction, de quoi parle le jeu? - Yamataï est un ancien royaume légendaire de l'archipel du Japon, qui fût dominé par la reine Himiko à son apogée. Les joueurs se voient confier par la reine, la mission d'explorer et annexer les 30 territoires du royaume. Vous allez donc déployer des flottes de bateaux, recruter des spécialistes pour vous aider à la tâche, et construire des bâtiments et des palais prestigieux pour faire rayonner la puissance de Yamataï.

Yamataï est un jeu de réflexion et de stratégie qui muscle les neurones de 2 à 4 joueurs. Si vous aimez le genre, vous allez vous régaler!

Sur le plateau, vous apercevez un archipel d'une trentaines d'îles qu'il va falloir:

  • Explorer et exploiter: vous trouvez des jetons de culture sur la plupart des îles. En les récoltant et en les combinant, vous pouvez recruter des spécialistes (vous en voyez 5 disponibles au-dessus du plateau). Les spécialistes vous offrent une capacité spéciale pendant tout le jeu, et des points de prestige (c'est le nom des points de victoire) en fin de partie. Les spécialistes ne sont pas la source principale de points de prestige, mais certains de leurs pouvoirs vont largement vous aider à en récolter.
  • Coloniser: le coeur du jeu se trouve ici. Une fois défrichée, une île peut accueillir un bâtiment. Il peut s'agir d'un de vos propres bâtiments (à votre couleur), ou d'un bâtiment de prestige (un grand palais ou un torii rouge, que vous apercevrez facilement sur les photos de reportages). Vos bâtiments rapportent des points de prestige, avec un bonus si vous construisez sur une montagne et/ou à côté d'un bâtiment de prestige. Ils rapportent aussi des pièces d'or si vous les construisez en "quartiers" de bâtiments voisins à votre couleur. Les bâtiments de prestige rapportent plus de points de prestige mais généralement pas de bonus.

Vous connaissez ainsi les actions réalisables sur les îles de l'archipel. Mais pour agir sur les îles, il faut d'abord les atteindre. Pour ce faire, vous utilisez des bateaux (en bois). Au début de la partie, l'archipel est vierge de bâtiments et de bateaux, mais couvert de jetons de cultures. Vous allez amorcer l'exploration en faisant apparaître les bateaux par la gauche du plateau (vous y apercevez les indications des cinq zones d'arrivage) et en les posant à la queue leu leu pour s'enfoncer dans l'archipel. Lors d'un prochain tour, vous avez deux options: poursuivre une des séries de bateaux déjà présents, ou bien démarrer une nouvelle exploration.

Grâce aux bateaux, vous pouvez atteindre les îles pour:

  • Récolter des jetons de culture: pour chaque bateau posé, vous pouvez récolter un jeton de culture sur une île voisine,
  • ou construire un bâtiment: si votre exploration vous conduit près d'une île qui est entourée d'une bonne combinaison de couleurs de bateaux, alors vous pouvez y construire un bâtiment. Les combinaisons de couleurs disponibles sont indiquées sur les 5 tuiles de bâtiments visibles sur la droite du plateau.

Nous arrivons maintenant au coeur du jeu: comment obtenir ces fameux bateaux? Grâce à la tuile d'action que vous choisissez au tout début de votre tour de jeu (les tuiles d'actions sont visibles sur la partie inférieure du plateau). Le choix d'une tuile d'action a 3 effets:

  • La tuile vous offre 1 ou 2 bateaux de couleurs imposées (en général).
  • La tuile vous offre aussi une action spéciale que vous pouvez effectuer sur ce tour de jeu. Par exemple, gagner un bateau supplémentaire de votre choix, permuter deux bateaux sur le plateau (pratique pour obtenir la combinaison nécessaire à la construction d'un bâtiment), permuter deux jetons de culture (pratique pour obtenir une combinaison valide pour recruter un spécialiste), glisser un bateau, détruire deux bateaux etc.
  • Et enfin, la tuile porte un numéro de 1 à 10, qui influencera votre position dans le prochain tour de jeu. Une tuile puissante aura un plus gros numéro, qui vous fera donc jouer plus tard au prochain tour. A contrario, une tuile plus modeste vous fera jouer plus tôt au prochain tour, vous offrant ainsi plus d'opportunités en termes de choix de tuile d'action, de choix de bâtiments à construire, et de spécialistes à recruter.

Vous avez maintenant tous les éléments pour comprendre le tour de jeu sans difficulté (qui est parfaitement résumé sur l'aide de jeu de chaque joueur):

  • Choisissez une tuile d'action. Prenez les bateaux indiqués et profitez de l'action.
  • Achetez ou vendez un bateau supplémentaire grâce à vos pièces d'or.
  • Posez les bateaux (en tout ou en partie) sur le plateau.
  • Choisissez une des deux actions possibles:
    • Récolter des jetons de culture,
    • Ou construire un bâtiment.
  • Rangez les bateaux non posés sur votre aide de jeu.
  • Recrutez un spécialiste si vous le pouvez et le voulez.

Le verdict - Quelle richesse inouïe! Imaginez toutes les dimensions sur lesquelles vous construisez votre stratégie: le choix des tuiles d'actions, des routes d'exploration, de stratégie de récolte ou de construction, le choix parmi les spécialistes, parmi les bâtiments...

Malgré toute cette richesse, Yamataï n'est pas un jeu très compliqué (ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit: vous ne jouerez pas à Yamataï avec vos petits bouts). La règle est très claire et largement illustrée, le plateau et les aides de jeu sont limpides, les actions s'enchaînent très logiquement.

Au cours de la partie, on reconnaît la patte de Bruno Cathala qui aime la culture du dilemme: chaque avantage que vous prenez cache une contrepartie dont vos adversaires peuvent profiter... Par exemple, choisir une forte tuile d'action vous pénalise pour l'ordre du prochain tour; récolter des jetons de culture ouvre la possibilité de construire; mais construire ne permet pas de recruter des spécialistes etc.

A propos de construire, jouer à Yamataï procure une satisfaction de partir d'un plateau vide, que l'on explore et construit progressivement au cours de la partie. Ce plaisir de jeu est amplifié par une ergonomie parfaite, des superbes illustrations et un matériel de grande qualité.

C'est une nouvelle collaboration pour Bruno Cathala avec Days of Wonder. On peut dire que chacune de ses collaborations fait naître un petit bijou ludique, en particulier Five Tribes (en solo) et Les Chevaliers de la Table Ronde (en co-création avec Serge Laget), mais aussi Cléopatre et la société des architectes (en co-création avec Ludovic Maublanc), Le Collier de la Reine (en co-création avec Bruno Faidutti).

A titre personnel, je range Yamataï dans mes coups de coeur. Le jeu fonctionne parfaitement à deux joueurs (il est d'ailleurs encore plus stratégique à deux qu'à un plus grand nombre de joueurs), et comme Carine a aussi adoré et me le réclame encore, je prédis à Yamataï une longue vie chez les nim's!

Les raisons d'aimer

  • Une énorme richesse stratégique, pleine de choix et de dilemmes.
  • Une esthétique de jeu séduisante, autant à travers la mécanique d'exploration de l'archipel et de sa construction progressive, qu'avec les magnifiques illustrations et la finition du matériel de jeu.
  • Une ergonomie de jeu parfaite: une règle claire et abondamment illustrée, une aide de jeu par joueur, une iconographie facile à mémoriser, un déroulement fluide des tours de jeu malgré l'abondance des choix.
  • Fonctionne aussi à merveille à deux joueurs.

On pourra reprocher

  • La richesse des possibilités de jeu peut donner le vertige lors de la première partie. Yamataï est un animal ludique qui aime se faire apprivoiser progressivement pour en savourer la richesse.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Reportage photo

Consultez les 27 photos de reportage de "Yamataï". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires

Matt (non connecté)

posté le 12/10/2017 11:59:11

Bonjour,

Pour info, le jeu est à présent aussi référencé dans la base de BoardGameGeek : https://boardgamegeek.com/boardgame/213893/yamatai :)