Panier Mon panier
0

25/10/2018: Essen 2018: la grande fête des jeux de société

Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | Page suivante

Prochaines sorties chez Blue Orange

Comme chaque année, je suis invité à un "derrière la scène" pour découvrir les prochaines sorties de Blue Orange. Et comme je n'ai rien à vous cacher, en voici un aperçu:

Slide Quest propose une similarité thématique avec Loony Quest, à ceci près que l'expérience ludique de Slide Quest est totalement différente.

Point de vue thématique, nous sommes dans une ambiance "jeu vidéo d'aventure". Chaque mini-plateau carré propose un parcours parsemé d'objectifs et d'obstacle qu'il faut passer (et éviter) pour atteindre l'arrivée et passer au niveau suivant.

Mais là où on dessinait en compétition dans Loony Quest, on doit ici faire preuve d'adresse en coopération. Chaque joueur face à un côté du plateau, appuie ou relâche un levier qui permet d'incliner le plateau. En s'inclinant, il permet à l'aventurier de se déplacer, pousser les bombes, éviter les pièges (les trous), contourner les obstacles etc.

C'est le genre de jeu dont on comprend le principe au premier coup d'oeil, et c'est forcément amusant.



Zoom sur Slide Quest

Zoom sur Slide Quest

Zoom sur Slide Quest

Beta Bots (son nom actuel, mais il pourrait changer d'ici sa sortie) est un jeu qui paraît bien rigolo, et qui devrait ravir ceux qui aiment les jeux de baston à la façon de King of Tokyo.

Chaque joueur est un savant fou qui va construire et améliorer une sorte de robot Frankenstein. Tout ses parties sont modulaires: la tête, le corps, chaque bras et chaque jambe auront une forme, et surtout une capacité d'action différente. Le but du jeu, dans le même esprit que King of Tokyo, est d'en mettre plein la tronche aux autres robots pour être le dernier survivant. Grâce aux lancer de dés, les joueurs activeront les parties de leur robot, pour récupérer de l'énergie, donner des coups au robot voisin de table, ou envoyer des missiles aux robots plus éloignés. Les coups et tirs de missile réduisent l'énergie du robot touché. Bien entendu, à zéro, couic c'est mort. Le système de construction est tout simple: la construction du robot coûte elle aussi de l'énergie, et il faut donc bien balancer la monter en puissance du robot et sa réserve d'énergie.



Ca promet d'être bien amusant. Vous voyez la différence entre le robot baraqué de gauche et celui squelettique à droite. Le combat n'est forcément pas équilibré!

Kraken Attack. Un jeu de tactique et bluff où le principe consiste à déplacer le kraken pour qu'il avale les bateaux, mais plutôt ceux de la couleur de vos adversaires que la vôtre. Et, bien entendu, votre couleur propre est tenue secrète.

Dans Papi Winchester, le papi en question a passé l'arme à gauche, et du coup ses prétendants héritiers se battent pour avoir la meilleure part de l'héritage. On essaie donc de posséder les meilleures terres, et avoir le train ou le bateau qui passe à proximité.

Sherlock Express est un jeu d'observation et de rapidité.

Le but du jeu est de faire de la déduction super rapide et, à la façon de Sherlock Holmes, quand l'impossible est éliminé, ce qu'il reste est nécessairement la solution de l'énigme.

Autour de la pioche des suspects, on retourne 6 personnages suspects. Ce sont des animaux différents, dans des lieux différents, avec des signes distinctifs différents. On va ensuite retourner des cartes d'indices une à une, qui servent à éliminer des possibilités. Par exemple, si on retourne un indice koala, on sait qu'il ne s'agit pas d'un koala. Lorsqu'il ne reste qu'un suspect possible, c'est forcément le coupable, et le joueur le plus rapide à y taper la main gagne la manche. Si, par hasard, tous les suspects sont innocentés après un indice, alors c'est celui qui est le plus rapide à taper la pioche qui gagne la manche.

Simple, efficace, rigolo, mais très exigeant (et difficile pour certains, hum hum... je ne vois pas du tout de qui vous parlez...)



Fishing Day, jour de pêche, porte très bien son nom, comme vous pouvez le voir sur la photo!

L'objectif est tout simple: attraper ce qui est indiqué sur la carte d'objectif, puis attraper le canard. Avec la carte objectif, il y a souvent moyen d'attraper un objet différent des autres joueurs, ce qui ne signifie pas, malgré tout, que c'est facile et qu'on ne s'emmêle pas les cannes à pêche. Mais le plus dur, c'est le canard (n'y voyez pas de double sens), car tout le monde veut l'attraper!

Un jeu qui semble à destination des enfants, mais je ne serais pas surpris que les adultes s'y marrent bien aussi. Le truc, ce sera de trouver un enfant prétexte à qui l'offrir pour pouvoir en profiter :-)



Oh My Gold est un petit jeu de cartes et de dés, dans lequel chacun tente de récolter un maximum de trésors, en les gagnant ou en les piquant aux autres, en réalisant des combinaisons de dés.

Dog Rush est aussi un jeu d'observation et de rapidité. Et franchement pas facile. Vous apercevez, sur la photo, des chiens tenus par une longue laisse. Un joueur attrape toutes les laisses en main, annonce une couleur, et laisse le tas tomber sur la table. Le but est d'attraper la boule qui correspond à l'extrémité de la bonne laisse.

Bien entendu, celui qui y parvient gagne un nonos!

Dice Academy est un mini-jeu signé Yannick Gobert, que l'on connaît bien puisqu'il s'est occupé de Géronimo, distributeur belge, notamment de la gamme Blue Orange. Et que beaucoup d'entre vous ont eu l'occasion de voir sur tous les festivals Jeux de NIM, organisant des présentations de jeux, tournois et autres concours.

Dice Academy s'explique en 10 secondes: on lance 10 dés: 5 dés de thèmes et 5 dés de lettres. Le but du jeu est de trouver un mot pour chaque thème, commençant par une lettre qui n'est pas de la même couleur que le thème. Le plus rapide gagne les dés correspondants.



Kitty Bitty est un jeu de course pour les petits bouts, dans une lignée proche de Pique-plumes.

Pour avancer d'une pelote de laine à l'autre, les petits chatons doivent faire attention de ne pas se faire surprendre par la maman chat qui ne veut pas les voir faire des bêtises. Quand vient ton tour, tu lance les 2 dés, tu trouves la maman chat qui correspond aux deux couleurs, et tu retournes un des deux yeux de la maman chat. On y voit le chaton? Aie, tu t'es fait surprendre et tu ne peux pas bouger. On n'y voit rien? Chouette, saute sur la prochaine pelote de laine, et rejoue un tour supplémentaire!



J'ai passé un sympathique moment à jouer à Dragon's cave, un jeu fourbe dont l'ingrédient principal est le bluff.

Le but du jeu est de progresser vers le dragon, lui voler des trésors, et les mettre en sécurité dans votre coffre. A chaque tour de jeu, un nouveau joueur prend le rôle de dragon et les autres sont les aventuriers. Les aventuriers préparent secrètement la couleur de la prochaine case qu'ils veulent atteindre. Ensuite le joueur dragon choisit la couleur de la case qu'il décide de bloquer. Les joueurs qui ont choisi une autre couleur que celle du dragon progressent leur personnage et gagnent éventuellement de l'or. Les autres font reculer leur personnage, ne gagnent pas d'or, et pire encore, se font peut-être voler l'or qu'ils n'avaient pas encore sécurisé dans le coffre (en répartissant l'or non sécurisé dans ses poings, le dragon désigne un des poings et le joueur perd l'or qui s'y trouve).

C'est tout simple mais très efficace. Ca fonctionnera avec toute sorte de public, des adultes jusqu'aux enfants.



Sprint est un jeu de Sébastien Decad, un auteur fidèle au Festival Jeux de NIM.

Son thème, c'est le lièvre et la tortue et, en bon moraliste que nous sommes, notre objectif est de faire gagner la tortue. Pour l'aider à avancer, il faut faire preuve d'un peu de dextérité: vous retournez une carte objectif qui indique un nombre, par exemple 25. Votre but est de tenter de prendre exactement 25 cartes en coupant un tas de cartes. Si vous visez pile, vous avancez de 4 cases. Si vous faites 1, 2 ou 3 cartes de moins, vous avancez de 3, 2 ou 1 cases. Si vous faites encore moins que ça, ou si vous dépassez le nombre demandé, alors vous n'avancez pas du tout. Après votre déplacement éventuel, vous retournez la première carte du tas coupé qui indique le déplacement du lièvre.



Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | Page suivante