Panier Mon panier
0

Northwest Passage

Galerie photo | L'avis de NIM | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires

Partez à la recherche de l’expédition Franklin. Dans cette aventure, vous devrez faire face au terrible hiver du Grand Nord. Selon les saisons, certaines voies maritimes seront gelées, et vous obligeront à délaisser votre bateau pour continuer l’exploration en traineau. Dans ces conditions climatiques extrêmes, il faudra parfois coopérer, mais seuls les plus habiles trouveront le passage vers le nord-ouest.

Un jeu de Yves Tourigny,
illustré par Stephane Poinsot,
édité par Matagot (2014)

Cote cœur joueurs:postez un avis
Joueurs:2 - 4
Âge:à partir de 10 ans
Durée:Moyen (<60 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu d'exploration et gestion
Thèmes:Banquise
Bateaux
Exploration
Mer
Pôle Nord
Transport marin
 
Complexité:   complexe
Réflexion:   concentré
Stratégie:   stratégique
Interactivité:    
Convivialité: calme  
Contrôle:   contrôle
Thème:   immersif
Graphisme:   admirable graphisme
Matériel:   excellent matériel
 
Top Jeux de société pour joueurs passionnés
Top Jeux de société pour un ado (12-16 ans)
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société de stratégie
Top Jeux de société les plus beaux
 
Autres sélections:Jeux de société - au thème immersif

Galerie photo


Un superbe matériel de jeu


Le jeu en action lors du salon d'Essen 2013

L'avis de NIM

L'éditeur Matagot frappe très très fort en cette fin d'année 2013, en proposant 4 jeux à la fois très bons et magnifiquement réalisés: Corto, Cappuccino, Origin et Northwest Passage.

A la vue de Northwest Passage, je suis bouche bée d'admiration pour la beauté des illustrations et le matériel remarquable: regardez-moi ce plateau de jeu, ces petits bateaux et traîneaux en bois, ces tuiles de banquise rangée dans un sac de toile... C'est superbe d'un bout à l'autre.

Je croise les doigts pour que le jeu soit à la hauteur... et heureusement il l'est!

Le pitch - En 1845, le Sir John Franklin conduit une expédition britannique pour étudier et trouver le dernier maillon du Passage au Nord-Ouest. La Royal Navy n'a pas lésiné sur la dépense. Franklin a reçu le commandement de deux solides navires, pourvus de trois ans de provisions, d'équipements scientifiques, de 1000 livres et d'un équipage de 128 hommes. On n'entendit plus jamais parler d'eux...

Les joueurs vont prendre la tête d'une nouvelle expédition, pour tenter de découvrir le destin des hommes de Franklin et réussir là où il échoua: en découvrant le Passage du Nord-Ouest.

Le principe du jeu - Au début de la partie, les joueurs placent leur bateau sur le Groenland. Pendant les 10 saisons de la partie, les joueurs vont tenter de réaliser la liaison vers le Passage du Nord-Ouest et revenir au Groenland, mais aussi cartographier les îles de la région et faire des découvertes pour gagner des points de victoire supplémentaires.

La thématique d'exploration de cette région inconnue se traduit ludiquement par la construction progressive de la carte à l'aide de tuiles couvertes de mer et de banquises gelées. Un joueur peut "découvrir" une nouvelle zone en posant une tuile voisine à son bateau ou à son traîneau.

Pour le déplacement, le joueur peut faire avancer le bateau sur l'eau. Il peut aussi débarquer des membres d'équipage sur un traîneau, et déplacer le traîneau sur la banquise. Il faut que le traîneau revienne près du bateau pour pouvoir réembarquer l'équipage. L'intérêt du traîneau, c'est d'accélérer la cartographie et de rejoindre les zones de découvertes. Et puis, en hiver lorsque tout est gelé, il est aussi le seul moyen de déplacement...

Hé oui, car au fil des saisons, la position du soleil change. Un jeton soleil tourne autour du plateau. Sa position définit une ligne horizontale imaginaire qui coupe le plateau en deux zones: la zone sud (côté moitié jaune du jeton soleil) et la zone nord (côté moitié bleue du jeton soleil).

Dans la zone sud, c'est l'été... façon pôle nord. Vous devez respecter la géographie indiquée sur les tuiles: les bateaux se déplacent sur l'eau, les traîneaux sur la banquise.

Dans la zone nord, c'est l'hiver... très rigoureux. Dans cette zone, tout est gelé. Vous ignorez les indications des tuiles, tout est sous la glace. Ce qui signifie qu'un bateau en zone nord est immobilisé, mais par contre le traîneau peut se déplacer tout à fait librement.

Bien sûr, vu que le soleil se déplace de saison en saison, vous devez apprendre à anticiper le déplacement de la zone gelée et gérer en conséquence les mouvements de votre bateau et éventuellement de votre traîneau.

L'écoulement de la saison se mesure par l'épuisement de votre équipage. Chaque joueur, à son tour, réalise une action qui "fatigue" un ou plusieurs membres de l'équipage. En début de saison, tout l'équipage est dans la zone "jour" au dessus de votre mini-plateau individuel. Au fur et à mesure que vous réalisez des actions, vous faites passer les membres dans la zone "nuit" dans la partie basse de votre mini-plateau. Lorsque tous les joueurs ont épuisé tout leur équipage, on avance à la prochaine saison, avec un équipage de nouveau en pleine forme!

L'arrivée au Passage Nord-Ouest offre des points de victoire selon l'ordre d'arrivée: les premiers arrivés reçoivent une plus forte récompense. Pareil au retour au Groenland.

Pour augmenter votre score, chaque joueur peut aussi cartographier des îles (on gagne des points chaque fois qu'une île est terminée sur la carte), et collecter des jetons "Inuit", "Cairn", "Franklin" et "Détroit".

Le verdict - Je suis persuadé que ressentez déjà la richesse thématique du jeu, et c'est un des grands plaisirs de jouer à Northwest Passage.

Mais outre le thème, le jeu à proprement parler est lui aussi très riche grâce au timing serré de l'aller-retour à réaliser en 10 saisons, l'anticipation des mouvements du soleil, la course avec les autres équipages, la cartographie et collecte des bonus...

Un élément essentiel est la gestion du timing, comme par exemple prévoir de rejoindre le Passage Nord-Ouest en traîneau dès que le soleil passe sous la ligne d'horizon, mais aussi prévoir la récupération du traîneau lorsque le soleil reparaît.

Un autre élément intéressant est de découvrir, avec un peu de pratique, la dimension semi-coopérative du jeu. Comme je le disais, le timing de l'aller-retour est très serré si on joue son itinéraire en solo. Mais si vous profitez des tuiles posées par vos adversaires pour faire des "bonds en avant", vous aurez plus de temps pour la cartographie (que vos adversaires auront peut-être préparée à leur insu) ou la collecte des bonus. Evidemment, c'est moins simple quand tout le monde comprend l'approche et tente de tirer la couverture de son côté.

Les possibilités sont nombreuses et une partie ne ressemble jamais à l'autre.

Northwest Passage est une grande réussite thématique et ludique proposée par Matagot.

Les raisons d'aimer

  • Thématique très forte
  • Matériel et illustrations exceptionnels
  • Un jeu riche, à la fois stratégique et tactique, et tendu

On pourra reprocher

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Reportage photo

Consultez les 4 photos de reportage de "Northwest Passage". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires

Li-An

posté le 05/03/2014 17:45:36

Le thème me plaît bien. Je me demandais si la rejouabilité serait au rendez-vous mais ça a l'air d'être le cas.

En tous les cas, c'est chouette d'avoir de nouveaux plein de tests de jeux récents :-)

Nicolas Maréchal

posté le 05/03/2014 22:05:29

Merci Li-An !