Panier Mon panier
0

Sultaniya

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Commentaires

De nombreux bâtisseurs tentent de faire le plus somptueux palais pour le Sultan. Qui y parviendra réellement?

Un jeu de Charles Chevallier,
illustré par Xavier Collette,
édité par Bombyx (2014)

Disponibilité:Plus disponible à la vente
Cote cœur joueurs: (1 avis)
Joueurs:2 - 4
Âge:à partir de 8 ans
Durée:Moyen (<60 min)
Public:un jeune ado (8-12 ans)
un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de construction à objectif secret
Thèmes:Contes
Proche-Orient
Urbanisme / Construction
 
Complexité:    
Réflexion:    
Stratégie:    
Interactivité: individualiste  
Convivialité: calme  
Contrôle:    
Thème:    
Graphisme:   joli graphisme
Matériel:   bon matériel
 
Sélections:Jeux de société - pour jouer en famille
Jeux de société - pour un jeune ado (8-12 ans)
Jeux de société - pour un ado (12-16 ans)
Jeux de société - pour un adulte (16 ans et +)
Jeux de société - pour 2 joueurs

Galerie photo


De très belles illustrations sur thème des 1001 nuits.

L'avis de NIM

Sultaniya est un jeu dont le thème évoque les contes des 1001 nuits. Ses très belles illustrations sont en parfait accord avec cette atmosphère.

Le principe du jeu - Sultaniya est un jeu de développement par construction (comme le sont Carcassonne et La Guerre des moutons par exemple). Mais ici, le développement est individuel: chaque joueur doit construire son propre palais, et en faire le palais le plus majestueux de la tablée pour gagner la partie.

Sa majestuosité se mesure à des ornements et équipement du palais qui sont en partie connus de tous (ce sont les 4 icones au bas du plateau de base que vous pouvez apercevoir sur la photo) et deux autres objectifs secrets que seul le bâtisseur du palais connaît (ce sont les 2 points d'interrogation de part et d'autre du plateau de base).

Le palais doit se construire sur 4 niveaux et, en toute logique comme pour la construction d'un mur, vous ne pouvez poser un bloc sur un niveau que s'il existe un bloc pour le supporter au niveau inférieur. Plus complexe: les blocs doivent correspondre logiquement dans les 4 directions (le bas, le haut, la gauche et la droite). Pour cela, les joueurs choisissent des blocs parmi un ensemble de pioches communes, partiellement visibles. Et c'est là qu'une forme d'interaction apparaît, dans le besoin d'identifier les blocs qui vous sont utiles, mais aussi repérer ceux qui sont utiles à vos adversaires afin de définir vos priorités de pioche.

Au cours de la partie, la pose de certains blocs vous permettra de gagner des pierres précieuses. Outre la possibilité de gagner quelques points de victoire supplémentaire, les pierres précieuses ont la fonction importante de permettre d'invoquer les génies qui vous offriront une aide très utile au cours de la partie: double construction, choix d'un bloc arbitrairement dans n'importe quelle pile, correction d'un bloc dans votre palais etc.

Le verdict - La réalisation de Sultaniya est splendide, les palais font vraiment rêver. Personnellement, je regrette un peu l'interaction limitée entre les joueurs, puisque la construction des palais est individuelle et que le hasard de la pioche fait qu'il est difficile de vraiment bloquer un adversaire. Par contre, j'entends que c'est une question de goût et que certains joueurs (surtout en famille) préfèrent des jeux plus "softs" en interaction tandis que d'autres se régalent lorsque l'on peut plus allègrement "se rentrer dedans". Si vous êtes plutôt de la première catégorie, alors c'est précisément à vous que Sultaniya s'adresse.

Les raisons d'aimer

  • Magnifique réalisation, les palais sont vraiment beaux en fin de partie
  • Un thème qui fait rêver
  • Certaines constructions nécessitent l'assemblage de plusieurs blocs pour rapporter des points, ce qui offre la possibilité de lire le jeu de vos adversaires et donc de pouvoir l'influencer

On pourra reprocher

  • Interaction relativement limitée
  • Le hasard de la pioche peut vous jouer des tours (du style vous venez de voler un bloc utile à un adversaire et un nouveau apparaît aussitôt de la pioche)
  • Il manque un rappel de la fonction des génies, par exemple sur le plateau de score, ce qui oblige à jouer avec la règle de jeu près de soi

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Ludodav

0 avis - 40 notes - 43ème contributeur
posté le 01/03/2017

Cote cœur:

Reportage photo

Consultez la photo de reportage de "Sultaniya". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Vos commentaires