Panier Mon panier
0
Panier

Evo

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires


photo: Asmodee

Dans Evo, vous gérez l'évolution d'un troupeau de dinosaures. Sur le plateau, vous allez faire naître des bébés dinosaures, les déplacer d'une région à l'autre, attaquer parfois une région occupée par un troupeau adverse. Mais votre plus grand adversaire, c'est le climat. C'est lui qui oblige votre troupeau à se déplacer perpétuellement. Pour résister à toutes ces difficultés, et pour développer votre troupeau plus rapidement, vous pourrez acheter des gènes, grâce à une mécanique d'enchères très subtile, pour renforcer la force, la capacité de déplacement, la résistance au climat, et la fécondité de vos dinosaures.

Un jeu de Philippe Keyaerts,
illustré par Stéphane Gantiez, Stephane Poinsot,
édité par Asmodee (2011)

Cote cœur de NIM:
Cote cœur joueurs: (5 avis)
Joueurs:2 - 5
Âge:à partir de 12 ans
Durée:Long (<90 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de conquête et développement
Thèmes:Animaux
Colonisation
Confrontation
Développement
Dinosaures
Préhistoire
 
Complexité:   complexe
Réflexion:   très concentré
Stratégie:    
Interactivité:   interactif
Convivialité:    
Contrôle:   contrôle
Thème:   immersif
Graphisme:   admirable graphisme
Matériel:   bon matériel
 
Top Jeux de société pour joueurs passionnés
Top Jeux de société pour un ado (12-16 ans)
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société de stratégie
Top Jeux de société les plus beaux

Galerie photo


Le plateau de jeu, au centre, et les plateaux individuels des joueurs, tout autour.

L'avis de NIM

L'année 2011 est faste pour Philippe Keyaerts, qui se voit éditer trois gros jeux: Evo, Olympos et Smallworld Underground. C'est une coïncidence amusante, puisque les 3 jeux sont dans un registre ludique proche: ce sont des jeux de conquête et de développement de civilisations sur une carte divisée en régions.

Le thème du jeu - On peut dire qu'Evo porte bien son nom, puisqu'il parle des débuts de l'évolution.

On est à l'époque de la Pangée, le continent unique, et aussi à l'époque des dinosaures. Plusieurs espèces de dinosaures se développent et tentent de survivre dans un environnement hostile. Dans certaines régions, le climat décime les espèces inadaptées. Ailleurs, ce sont les autres espèces de dinosaures qui rivalisent pour occuper les mêmes territoires cléments que les vôtres.

En tant que joueur, vous serez le maître d'une des espèces de dinosaures. Vous devrez contrôler son évolution génétique et ses déplacements sur le continent. Votre objectif: contrôler l'espèce dominante.

Pour tout vous dire, Evo introduit un autre élément thématique étrange: ce sont des peuples humains, contemporains des dinosaures, qui les manipuleraient génétiquement afin de les améliorer. C'est une idée saugrenue, qui ajoute une touche fantastique à un jeu qui n'en a pas besoin, puisque les humains ne sont (heureusement) pas présents sur le plateau. Heureusement, l'ajout thématique reste discret, il s'oublie totalement quand on joue effectivement au jeu.

Le principe du jeu - Je ne vais pas vous décrire toute la règle du jeu ici, mais les éléments qui me semblent les plus intéressants sont les suivants:

  • Le continent est représenté comme une carte géographique, composées de différents types de territoires. Le plateau fait immédiatement penser à Smallworld (logique, c'est le même auteur). Comme dans Smallworld, les dinosaures se déplacent et peuvent conquérir un territoire adverse par résolution de combat. Ici, l'issue est influencée par la capacité des dinosaures au combat.
  • Le climat change à chaque tour de jeu, et son influence est déterminante sur la survie des dinosaures. Selon la position de la roue du climat, certains territoires sont sûrs, ou mortels pour les dinosaures qui ne résistent pas au froid ou au chaud, ou enfin totalement mortels. A chaque tour, vous devez bouger votre troupeau pour optimiser le nombre de survivants, mais vos mouvements sont limités par votre capacité de déplacement.
  • L'évolution génétique permet de renforcer vos dinosaures: capacité de se déplacer, de se reproduire, de résister au chaud ou au froid, de combattre. Cette évolution est le coeur du jeu: les joueurs rivalisent, par une mécanique d'enchères absolument originale (elle a d'ailleurs été reprise telle quelle dans le jeu Cyclades), pour gagner des gènes d'évolution. Cette enchère est toujours très tendue, puisque les joueurs misent carrément des points de victoire: il faut donc clairement évaluer le bénéfice attendu de chacun de vos investissements.

L'ambiance du jeu - Evo est une réédition du jeu éponyme paru dans les années '90. La règle a été rafraîchie pour correspondre aux goûts actuels: dynamiser le jeu et limiter la durée de la partie. Le résultat est parfait, tout en ne dénaturant pas le jeu original.

Le thème est superbement rendu: l'influence mortelle du climat, la nécessité de développer les gènes des dinosaures pour leur donner une chance d'expansion dans ce monde de brutes, l'expansion progressive du troupeau vers le centre du continent (le climat les aide à migrer), où les troupeaux se rencontrent finalement et combattent. La mise en scène est parfaite, le jeu dynamique et tendu. Point de vue complexité, je le place un petit cran au-dessus de Smallworld, sans que l'on puisse parler de jeu compliqué.

Evo plaira aux amateurs de jeux de développement et de conquête. Evo plaira aux amateurs de jeux où l'interaction est très forte (sur le plateau, pas verbale).

Les raisons d'aimer

  • Un matériel superbe en graphisme et en qualité.
  • Quatre plateaux de jeu, selon le nombre de joueurs, pour que la tension soit la même dans toutes les configurations de jeu.
  • Une mécanique d'enchère très originale.
  • Une évolution du climat semi-aléatoire qui rend l'expansion possible mais très difficile, juste de quoi rendre le jeu très tendu.
  • Des capacités exceptionnelles, mises aux enchères, qui créent un regain de tension et de variété dans les parties.
  • Un jeu à la fois sophistiqué pour être stratégiquement intéressant, et accessible pour être jouable avec beaucoup d'amis, plus ou moins joueurs.

On pourra reprocher

  • Le matériel est superbe mais encombrant. Les illustrations des plateaux individuels sont tellement mises en avant qu'ils sont 5 fois trop grand. Ceci dit, ne boudons pas notre plaisir, c'est très beau et ça contribue au plaisir du jeu.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

mtruchon

posté le 07/09/2014

Coup de coeur

Je viens d'acheter ce jeu et je l'adore ! Je connaissais déjà Smallworld et, ne voulant pas l'acheter (un ami le possède déjà), j'ai été heureuse de découvrir ce jeu qui s'apparente à Smallworld.

J'ai décidé de l'acheter après avoir lu la critique ici. Par contre, en allant voir ailleurs, je me suis mise à être inquiète parce qu'on disait qu'il y avait beaucoup de chance. Personnellement, je ne vois pas en quoi la chance serait si grande. Bien sûr, il y a le dé de combat, mais comme à Risk, plus on est puissant, plus de faces du dé nous avantagent.

Vraiment, je donne 5 étoiles à ce très beau jeu. En quelques parties j'ai déjà pu voir que les stratégies de jeu sont diversifiées.

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

ruddel

posté le 16/02/2012

Ouh la il fait froid par ici, vite ma fourrure !!!!

Un matériel d'excellente qualité, des gènes uniques très bien pensé, le système de roue pour le climat extrêmement astucieux et un plaisir de jeu immense.

Les différents plateaux en fonction du nombre de joueurs obligent les joueurs à sans cesse se battre pour prendre les zones les plus adéquates à leur développement et les enchères pour acquérir les gènes sont toujours le lieu d'âpres retournements de situation (ne pas sous-estimer les cartes qui donnent des avantages ponctuels mais puissants).

Bref une bonne cuvée (même si je n'ai jamais joué à son ancêtre).

Longue vie à ce jeu (sauf si une météorite tombe sur terre....)

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Altar

posté le 09/01/2015

Cote cœur:

Yuki

posté le 20/09/2012

Cote cœur:

wouliouch

posté le 03/03/2012

Cote cœur:

Reportage photo

Consultez les 5 photos de reportage de "Evo". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires

Martin (non connecté)

posté le 30/10/2015 02:30:53

Ce jeu a vraiment l'air sympa, malheureusement on le retrouve nulle part. Quelqu'un pourrait m'expliquer pourquoi certains jeux disparait ou plutot stop d'être fabriqué? C'est dommage, jaimerais bien avoir ce jeu et d'autre qui sont introuvable comme Tobago.

Nicolas Maréchal

posté le 30/10/2015 08:24:26

Bonjour,
Oui c'était un très bon jeu, tout comme Tobago en effet.
L'idée est qu'une fois en fin de stock, l'éditeur doit décider s'il relance un tirage ou pas. Pour être rentable, un tirage doit se faire en plusieurs milliers d'exemplaires, pour lesquels il doit avancer l'argent avant "d'écouler" son stock. C'est donc une gestion de risque de la part de l'éditeur de décider s'il va lancer ou pas un nouveau tirage, et de se demander combien de temps il lui faudra pour récupérer sa mise et vider son stock. Sans compter qu'un éditeur propose d'autres jeux plus récents, et qu'il doit faire des choix lorsqu'il investit dans un tirage. Un jeu qui a "déjà fait sa vie" aura donc plus de mal à se distinguer lorsque l'éditeur fera le choix des tirages, puisque plus lent au retour sur investissement et plus grand en risque.
Bonne journée,
Nicolas

Speedy Woody (non connecté)

posté le 28/05/2017 16:09:45

Bonjour
Je suis à la recherche de "EVO" de Philippe Keyaerts. N'étant plus distribué, je recherche quelqu'un qui voudrait s'en séparer... =)
Au plaisir de vous lire.