Panier Mon panier
0

Prosperity

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires

Prosperity est un jeu pour amateurs de jeux de réflexion qui vous propose de gérer le développement d'un pays des années 1970 jusqu'aux années 2030, rien que ça! Le plus impressionnant, c'est que le jeu parvient à avoir une règle simple tout en restant très réaliste. Votre objectif: obtenir la plus forte prospérité tout en gérant l'équilibre au niveau énergie, écologie, finance et recherche. Prêt à relever le défi?

Un jeu de Reiner Knizia, Sebastian Bleasdale,
illustré par Arnaud Demaegd, Neriac,
édité par Ystari Games (2013)

Meeples Choice Award (ÉTATS-UNIS)
Finaliste (2013)
Cote cœur joueurs: (4 avis)
Joueurs:2 - 4
Âge:à partir de 12 ans
Durée:Moyen (<60 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de gestion et développement
Thèmes:Développement
Écologie
Énergie
Recherche
 
Complexité:    
Réflexion:   très concentré
Stratégie:   très stratégique
Interactivité:    
Convivialité: calme  
Contrôle:   contrôle
Thème:   immersif
Graphisme:    
Matériel:    
 
Top Jeux de société pour joueurs passionnés
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société de stratégie
 
Autres sélections:Jeux de société - pour un ado (12-16 ans)
Jeux de société - pour 2 joueurs
Jeux de société - au thème immersif

Galerie photo


Prosperity: le plateau individuel des joueurs représente leur pays, avec ses infrastructures et ses bilans en énergie et en écologie. Les joueurs y posent les tuiles qui constituent la production d'énergie, le transport d'énergie, les moyens de communication et les infrastructures. Chaque tuile a potentiellement une influence sur la production énergétique, le bilan écologique, le revenu d'argent, l'évolution de la recherche et la progression de la prospérité. Sur le plateau central, les joueurs font progresser leur niveau de recherche qui leur donne accès à des tuiles de plus en plus puissantes. Le plateau central est aussi le lieu de comptabilisation des scores, c'est-à-dire de la prospérité.


Les tuiles roses sont les centrales de production d'énergie (les éclairs sont en blanc, c'est-à-dire production d'énergie, tandis que les autres tuiles ont des éclairs en noir, c'est-à-dire consommation d'énergie), les tuiles orange transportent l'énergie, les tuiles vertes sont les moyens de communication, les bleues les infrastructures en général (laboratoires, usines etc.).

L'avis de NIM

Avec autant de signatures prestigieuses sur un seul jeu, on s'attend à découvrir une merveille. Bonne nouvelle, Prosperity en est une!

Parenthèse people - Les signatures ont de quoi mettre l'eau à la bouche des amateurs de jeux plutôt stratégiques.

Côté éditeur, c'est Ystari Games, l'éditeur de perles comme Caylus, Yspahan, Myrmes, Olympos etc.

Côté auteurs, nous avons un duo avec Reiner Knizia et Sebastian Bleasdale. Reiner Knizia a signé quelques-uns des plus beaux jeux de stratégie contemporains il y a une dizaine d'années. Tigre et Euphrate, Art Moderne, Medici, La Traversée du désert sont des bijoux ludiques à conserver précieusement dans votre ludothèque car ils ont disparu des rayons des magasins. Ces derniers temps, l'auteur s'est plutôt concentré sur les "petits jeux", commercialement plus rentables. Du coup, son retour dans la cour des grands nous rend fébriles.

Et enfin Sebastian Bleasdale a signé Keyflower, un jeu qui connaît lui aussi un très grand succès d'estime auprès des amateurs.

Parlons de Prosperity - Prosperity est un jeu de stratégie étonnant parce qu'avec une règle très simple, il vous propose le projet réaliste et ambitieux de gérer le développement d'un pays des années 1970 aux années 2030, rien que ça!

Dans Prosperity, votre objectif est (en toute logique) d'atteindre le plus grand niveau de prospérité à la fin de la partie. Pour cela, vous allez devoir développer les infrastructures de votre pays, et gérer l'équilibre entre production et consommation d'énergie, écologie et pollution, recherche et rentabilité.

Sur votre plateau individuel, onze emplacements représentent les infrastructures de votre pays:

  • Les deux emplacements roses produisent de l'énergie. Au début de la partie, vous possédez une centrale peu performante mais, au cours des décennies, à condition d'investir dans la recherche et d'en avoir les moyens, vous pourrez vous offrir des sources de production d'énergie plus puissantes, moins polluantes, et contribuant même à augmenter votre prospérité.
  • L'emplacement orange permet le transport de l'énergie. Certains modes de transport perdent plus ou moins d'énergie et sont plus ou moins polluants. De nouveau, avec le temps, vous trouverez des transports plus écologiques, et même économiquement rentables.
  • Les six emplacements bleus permettent la construction d'infrastructures diverses comme des laboratoires de recherche, des stations d'épuration, des industries etc. La plupart consomment de l'énergie et polluent. Mais elles ont toutes pour objectif de développer votre pays d'une manière ou d'une autre: progression de la recherche, rentabilité financière, dépollution, et prospérité. Au début de la partie, il y a des chances que vous vous concentriez sur des besoins essentiels comme la recherche et les capitaux. En fin de partie, vous vous concentrerez au maximum sur les infrastructures productrices de prospérité.
  • Les deux emplacements verts servent au réseau de transport. Au départ, vous aurez juste une autoroute polluante et non rentable. Vous devrez construire des transports pour avoir accès à toutes les infrastructures tout en veillant à minimiser l'impact écologique.

Le tour de jeu - Au cours de la partie, il y aura 36 tours de jeu. Ces 36 tours de jeux correspondent à 36 tuiles d'infrastructure que les joueurs vont révéler une à une. Ces tuiles sont réparties des années 1970 à 2030. Elles ont donc tendance à être de plus en plus puissantes.

Un tour se divise en 2 étapes:

  • Première étape: le joueur actif pioche une tuile. La tuile indique un décompte à effectuer parmi 5 possibles: énergie, écologie, économie, recherche et prospérité. Le joueur range ensuite la tuile sur le plateau central.
  • Deuxième étape: le joueur actif effectue deux actions. Une action consiste à
    • recevoir 100€,
    • dépolluer d'un cran,
    • augmenter la recherche d'un cran,
    • et le plus important: acheter une nouvelle tuile pour placer sur votre pays. Le prix de la tuile dépend du niveau de la tuile par rapport à votre niveau de recherche.

Le verdict - Je suis épaté que Prosperity soit aussi fortement cohérent avec son thème tout en ayant une mécanique de jeu très simple.

Je l'avoue, je suis émerveillé, comme je le suis souvent par les jeux qui parviennent à être profonds tout en étant épurés.

Certes, les graphismes de Prosperity sont assez ternes, mais les icones sont parfaites pour décrire le rôle de chaque tuile, et sur les plateaux pour décrire toutes les phases de jeu (les actions possibles, l'effet des décomptes, l'achat des tuiles et le décompte final). Grâce à cette iconographie parfaite, le jeu est d'une grande fluidité et je n'ai envie que d'une chose: y rejouer tout de suite, là maintenant.

Les raisons d'aimer

  • Un thème ambitieux et très cohérent
  • Une mécanique de jeu simple et très fluide
  • Une grande richesse à la fois tactique et stratégique
  • Aussi intéressant à 2, 3 ou 4 joueurs

On pourra reprocher

  • Un graphisme un peu austère

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

flyingmat TOP 10 CONTRIBUTEURS

28 avis - 48 notes - 4ème contributeur
posté le 27/07/2016

Ca balance trop pour que ca swingue

Décidément, j'ai du mal à être profondément conquis par les Ystari's.

La première partie (à 2 joueurs) m'avait emballé. Un thème qui me parle, un dessin que je trouve agréable à l'oeil et qui invite au jeu, une lecture des règles tellement limpide que l'on se demande où diable se cache la subtilité?!, et au final un jeu qui tourne comme une horloge, 36 tours qui défilent comme une vie devant ses yeux lors de la chute d'une falaise, le plaisir en plus, j'imagine. Des choix importants à chaque tuile. Un jeu extrêmement bien balancé.

Balancé à l'extrême,hélas!, ce qui le rend beaucoup trop mécanique une fois la découverte passée. La victoire est tellement serrée (je ne reviendrai pas sur la piste de score qui fait l'unanimité contre elle) qu'elle paraît presque aléatoire. Peut-être une stratégie plus audacieuse lui rendrait un certain peps, mais cela semble aller contre la nature même du jeu.

Prosperity est sans contestation un jeu rodé - certainement trop. Le petit plus pour en faire une bombe ludique? Une plus grande interaction entre les choix des joueurs, la seule action commune -le tirage de la tuile - est due au hasard plutôt qu'un choix stratégique. Les décennies ont dès lors un rôle purement anecdotique. Bilan: une petite déception toute personnelle, car j'ai tout simplement trouvé mieux dans le même thème.

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

stockes

7 avis - 7 notes - 40ème contributeur
posté le 21/08/2014

Un bon jeu de gestion/stratégie

J'ai bien aimé le concept de ce jeu de gestion/stratégie. Gestion car il va falloir gérer efficacement les richesses, l'écologie, la recherche et l'énergie de son pays au cours de la partie. Stratégie car il faut essayer le plus tôt possible de prévoir les objectifs fixés sur le long terme (prospérité). Ce que j'apprécie dans ce jeu, c'est que aucun choix ne parait évident dans le développement d'un pays : une technologie qui va favoriser l'économie se fera sûrement au détriment de l'écologie ou de la recherche par exemple (tout est une question d'équilibre).

Cependant j'ai également pu constater des points gênants :

-l'écologie parait être le facteur le plus important (c'est pour moi le seul qu'il est impossible de négliger si on veut gagner), alors que négliger l'économie ou la recherche ne va pas forcément empêcher la victoire.

-le nom des technologies n'apparait pas sur les tuiles à placer, mais uniquement sur le livret de règle. C'est dommage car le dessin ne permet pas d'identifier clairement la technologie en question et cela enlève pour moi beaucoup d'immersion, car quand on choisit une techno on a plus l'impression de modifier les niveaux de notre pays plutôt que de vraiment choisir une technologie.

-le parcours des scores est trop tortilleux et il n'est pas toujours évident de voir qui est en avance sur qui lorsque les scores sont serrés

Après ça reste tout de même un très bon jeu que je conseille à l'achat

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

rolft TOP 10 CONTRIBUTEURS

109 avis - 109 notes - 1er contributeur
posté le 10/07/2014

Jeu de gestion original et tendu

Outre son thème écologique particulièrement bien rendu, Prosperity offre une expérience de jeu originale. En effet, chaque tuile choisie pour se développer offrira des avantages mais également des désavantages, ce qui rend le jeu particulièrement tendu. Dommage que l'interaction soit un poil trop faible pour en faire un véritable coup de cœur.

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

metitloup

16 avis - 25 notes - 19ème contributeur
posté le 05/02/2015

Mais qui a fait cette piste de scores?

Je ne vais pas revenir sur la qualité ludique du jeu, les avis précédents relatent bien celle-ci. Par contre...la piste de score est la plus mal faite, la plus moche, la moins pratique et la plus énervante depuis que le jeu existe... Il suffisait de s'inspirer de quelques jeux où la piste des scores et ultra bien pensée, ne serait-ce que pour les aventuriers du rail par exemple...Là je ne sais pas ce qu'on a voulu faire. Je vais m'en imprimer une que je vais faire moi même ou utiliser celle d'un autre jeu tellement c'est mauvais pour ce point là... Sinon pour le reste, un vrai bonheur pour les stratèges...

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Reportage photo

Consultez les 5 photos de reportage de "Prosperity". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires

Li-An

posté le 03/12/2013 22:45:25

Le graphisme est un peu rebutant en effet et ne donne pas vraiment envie...

Nicolas Maréchal

posté le 04/12/2013 20:58:50

Oui j'ai pensé ça aussi en le voyant la première fois, mais une partie à suffit pour me séduire.

Alfonsi bernard (non connecté)

posté le 25/11/2015 19:50:31

Madame monsieur ,
Comment mettre prospérité dans le panier et quel est son prix ? Dans l attente de vous lire
Cordialement
B alfonsi

Nicolas Maréchal

posté le 25/11/2015 21:56:56

Bonsoir,
Le jeu n'est plus disponible en magasin, voilà pourquoi il n'est plus possible de l'ajouter au panier.
Bien à vous,
Nicolas