Panier Mon panier
0

26/02/2016: Cannes 2016: le Festival International du Jeu sur la Croisette!

Vous connaissez probablement l'éditeur Purple Brain Créations pour sa remarquable collection de jeux inspirés de contes célèbres: Le Petit Chaperon Rouge, La cigale et la fourmi, Le lièvre et la tortue, Les trois petits cochons... Les jeux de cette gamme ont pour point commun d'être résolument familiaux (ce ne sont pas des jeux pour enfants, mais des jeux jouables avec les enfants et aussi agréables à jouer entre adultes), peu complexes en règles de jeu, mais néanmoins originaux et malins. La collection est sans faille et variée en mécaniques de jeux. Nous avons d'ailleurs plusieurs collectionneurs qui se ruent sur chaque nouveau jeu de la gamme.

Sur la photo, vous reconnaissez peut-être Le Petit Chaperon Rouge, mais dans une présentation très luxueuse en 3 dimensions et avec figurines. Un bonheur!



Le nouveau jeu de la collection des contes de Purple Brain Créations est le Joueur de flute.

Vous connaissez le conte? Une légende raconte que la petite ville de Hamelin, en Allemagne, fût envahie de rats au Moyen âge. Malgré tous leurs efforts, les habitants ne parviennent pas à s'en débarrasser. Un jour, un étranger débarque en ville et propose aux habitants de les débarrasser des rats contre mille écus. Incrédules mais désespérés, les habitants acceptent le marché. L'étranger sort alors une flute de sa poche et joue un air étrange. Il traverse la ville en jouant son air encore et encore. Les rats sont comme hypnotisés et suivent le joueur de flute qui les amène à la rivière où ils finissent par se noyer. Lorsque le joueur de flute revient en ville, les habitants refusent de lui payer son dû et le chassent en se moquant de lui. Quelques jours plus tard, l'étranger revient en ville, sort sa flute, et joue un air différent. Il traverse la ville et, cette fois, ce sont les enfants qui semblent hypnotisés et le suivent. La fin gentille de l'histoire raconte que l'on ne vit plus jamais les enfants et que les habitants se retrouvèrent remplis de remords. Des variantes racontent que les enfants se noyèrent aussi dans la rivière, ou se retrouvèrent enfermés dans une montagne dont ils ne sortirent jamais.

Dans le jeu, nous sommes au début de l'histoire. La ville est envahie de rats, les joueurs tentent de les empêcher de passer dans leur maison, si possible en les envoyant chez leurs voisins! C'est un jeu très interactif, voire un peu fourbe, mais qui tourne magnifiquement bien.



Dans l'espace pro du festival, Benoit Forget (responsable de Purple Brain Créations) nous a aussi fait découvrir le premier jeu d'une future collection basée sur des romans classiques. Le premier jeu sera "Le tour du monde en 80 jours". Il est illustré par Tom Vuarchex (le co-auteur de Jungle speed !). A ma grande surprise et grande joie, le jeu sera une reprise du magnifique "Le lièvre et la tortue", de David Parlett, paru en 1979! Remarquez la situation cocasse: Benoît Forget a lancé une collection sur les contes classique et la quitte pour rééditer "Le lièvre et la tortue" sur un nouveau thème :-) Selon Benoît, David Parlett a environ 70 ans aujourd'hui et est très heureux de voir un éditeur lui proposer une réédition de son jeu sur un thème aussi élégant. Une chose est certaine, je suis enchanté de cette réédition et je suis impatient de voir le résultat final.

Chez Scorpion Masqué, j'ai la chance de croiser le très sympathique cousin québecois Christian Lemay, venu du grand Ouest (de notre point de vue) jusqu'en Europe pour participer au Festival. Ca, c'est de la motivation! Cette année, il avait même une petite motivation supplémentaire: celle de voir Qui paire gagne dans la sélection de l'As d'Or 2016. Certes, le jeu n'a pas gagné face à Mysterium, mais qu'à celà ne tienne, faire partie de la sélection est déjà une indication que le jeu Qui paire gagne mérite qu'on s'y intéresse. Je le pense en tout cas!

La première chose que je vois sur le stand est un À la bouffe "géant" avec des superbes pâtisseries en tissu. Il paraît que c'est l'épouse du collègue de Christian, qui travaille pour Le Cirque du Soleil, qui les a réalisées. Un superbe travail!



Christian nous explique ensuite le nouveau jeu "Maudite momie" édité par Scorpion Masqué et créé par... Christian Lemay! Ha ben oui, tout s'explique!

"Maudite Momie" est un petit jeu de cartes, familial, dans lequel les joueurs explorent une pyramide pour en récolter les trésors. Certaines salles sont plus dangereuses que d'autres, mais recèlent aussi plus de trésors. Alors, que faites-vous? Explorer de nouvelles salles? Mettre votre trésor en sécurité (ça fait perdre un tour de jeu mais il faut bien sécuriser de temps à autres)? Ou encore dénoncer un joueur qui n'a pas encore mis son trésor en sécurité: si une de ses cartes contient un gardien (ces fameuses maudites momies, tout se tient!), alors tout est perdu!



Christian Lemay explique donc son propre jeu "Maudite Momie" (Scorpion Masqué)

Chez Superlude, Sabordage est un jeu magnifiquement illustré et au thème bien attirant. Les pirates ont entendu parler d'un super trésor, mais ils sont tellement pressés d'aller le chercher que la bagarre commence pendant que les bateaux sont en construction! Les coups de canons résonnent entre bateaux voisins mais certains petits malins parviennent à les parer et diriger les boulets de canons vers les bateaux suivants... Sabordage est un jeu familial, amusant, un peu chaotique, mais qui je suis certain attirera particulièrement les ados.

Chez Matagot, nous croisons Roberto Fraga, le corsaire ludique (il habite Saint-Malo), mais que j'aime aussi appeler le Géo Trouvetou ludique pour toutes les idées folles qui lui traversent la tête. Si vous ne le connaissez pas de nom, vous connaissez au moins quelques-unes de ses inventions folles: La Danse des œufs, Les Dragons du Mékong, Pingo pingo, À la bouffe, et aussi Gare à la toile qui est élu Jeu de l'Année enfant 2015 en Allemagne.

Sur le festival, l'éditeur Repos Prod présentait le tout nouveau Dr Panic de Roberto, un jeu de coopération qui vous plonge dans une opération chirurgicale complètement délirante.

Sur le stand Matagot, Roberto présente un futur jeu qui s'appelle "Captain Sonar". A mi-chemin entre la coopération et la compétition puisqu'il se joue entre deux équipes adverses, chacune pilotant un sous-marin. Dans la version la plus "vivante" de la règle du jeu, une partie se joue en "temps réel", sans tour de jeu particulier entre les deux équipes. Le but du jeu est de localiser le sous-marin adverse au fond de la mer et de l'éliminer. Dans chaque sous-marin, le capitaine décide souverainement des actions à réaliser: se déplacer, réparer, sonder au sonar, envoyer un drone, armer, tirer etc.

Mais le capitaine n'est rien sans son équipage. Un rôle important pour le jeu est celui de l'opérateur radio, qui écoute les ordres de mouvements adverses et les retranscrit sur une feuille transparente. Il ne connaît pas la position précise du sous-marin adverse mais, par déduction selon les directions et les obstacles présents sur la carte, il peut tenter d'au moins déterminer la zone de position adverse et guider le capitaine. L'ingénieur et le mécano (j'avoue ne plus être certain des noms précis des assistants du capitaine) permettent d'actionner les commandes, de surveiller l'état et de réparer les dégâts du sous-marin.

Captain Sonar est un jeu très immersif (Ha! Ha! Ha!), particulièrement dans sa variante "temps réel". Un excellent jeu pour jouer entre amis, mais aussi en séance de team building, parce qu'ici le travail d'équipe est une nécessité totalement évidente. Le jeu est adaptable de 2 à 8 joueurs.



Captain Sonar en action. Des immenses paravents permettent aux équipes de masquer les positions et les commandes de leur sous-marin.

Toujours chez Matagot, une magnifique version géante de Barony.

Encore chez Matagot, la version géante de l'excellent River Dragons, encore un jeu de Roberto Fraga!