Panier Mon panier
0

Mundus Novus

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires


photo: Asmodee

Vous êtes un puissant armateur en quête de richesses provenant du Nouveau Monde (Mundus Novus) récemment découvert. Pour acheminer de l’or et de précieuses denrées (cacao, maïs, vanille…), vous et vos camarades conquistadores devrez affréter des flottes de caravelles, solliciter le soutien d’illustres personnages, construire des entrepôts, et commercer pour former des lots de marchandises permettant de développer votre empire commercial et de faire fortune.

Un jeu de Bruno Cathala, Serge Laget,
illustré par Vincent Dutrait,
édité par Asmodee (2011)

Cote cœur de NIM:
Cote cœur joueurs: (7 avis)
Joueurs:2 - 6
Âge:à partir de 12 ans
Durée:Moyen (<60 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu d'échange et combinaison de cartes
Thèmes:Amérique
Bateaux
Marché / Bourse
Transport marin
Urbanisme / Construction
 
Complexité:    
Réflexion:   concentré
Stratégie:   stratégique
Interactivité:   interactif
Convivialité:    
Contrôle:   contrôle
Thème:    
Graphisme:   admirable graphisme
Matériel:   bon matériel
 
Top Jeux de société pour joueurs passionnés
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société de stratégie
 
Autres sélections:Jeux de société - pour un ado (12-16 ans)
Jeux de société - pour 2 joueurs
Jeux de société - les plus beaux

Galerie photo


Un aperçu de quelques cartes, superbement illustrées par Vincent Dutrait (photo éditeur)

L'avis de NIM

Mundus Novus est un jeu de Serge Laget et Bruno Cathala.

Serge et Bruno ont conçu plusieurs jeux ensembles. Le plus connu est certainement Les Chevaliers de la Table Ronde. Un jeu qui m'a beaucoup marqué, puisque Jeux de NIM a eu la joie de célébrer sa sortie en 2005 en compagnie des auteurs et de l'éditeur Days of Wonder. C'est un des plus beaux souvenirs de soirée Jeux de NIM que j'ai vécu.

Naissance de Mundus Novus et principe du jeu - Mais quand on parle de Serge Laget, les "anciens" pensent inévitablement à son premier "bébé": Mare Nostrum. Un superbe jeu de civilisation et de conquête, aussi agréable sur le plan ludique qu'esthétique, mais qui n'est plus édité aujourd'hui.

Mare Nostrum est un jeu très riche. Une des phases du jeu, la phase de commerce, est tellement agréable que Serge et Bruno se sont dit qu'elle valait bien un jeu à elle toute seule. C'est ainsi que Mundus Novus est né.

Tout Mundus Novus tourne autour d'une phase de distribution puis d'échange de cartes entre les joueurs. Ces cartes, ce sont des marchandises et des reliques incas, ramenées du Nouveau Monde par les navigateurs.

Il fallait trouver une motivation à ces échanges commerciaux. Mais puisque le jeu est totalement axé sur le commerce, les auteurs ont vite trouvé: les échanges permettent de réaliser des combinaisons; ces combinaisons permettent deux choses:

  • Développer leur capacité commerciale pour la suite de la partie. Par exemple, acheter des caravelles qui permettent d'avoir plus de marchandises, construire des entrepôts qui permettent de réutiliser les marchandises d'un tour de jeu à l'autre, recruter des personnages influents qui faciliteront les transactions commerciales de diverses manières.
  • Et tout simplement s'enrichir en prenant des doublons plutôt que des cartes de développement. Être le plus riche, c'est le but ultime du jeu. Mais bien entendu, chaque joueur doit trouver un équilibre entre investir pour se développer ou conserver les bénéfices pour gagner la partie.

Et ça donne? - Ca donne un cocktail formidable: un jeu simple à jouer mais riche en possibilités stratégiques, un jeu qui combine opportunisme (lors des échanges) et vision stratégique (pour le choix des développements). En bref, un jeu qui permet de réfléchir sans se briser les neurones, de s'investir dans un jeu consistant sans mise en place complexe ou durée de partie qui s'éternise. On peut le situer dans la même catégorie que 7 Wonders pour tous ces points de vue.

Un dernier point: impossible de parler de Mundus Novus sans parler des illustrations. Elles sont superbes. On s'attend rarement à une telle splendeur et une telle richesse de détails dans un jeu de taille et de prix modeste. Un coup de chapeau à l'illustrateur Vincent Dutrait.

Les raisons d'aimer

  • Un jeu magnifiquement équilibré point de vue réflexion-divertissement, stratégie-tactique, profondeur-durée de partie.
  • Richesse et renouvellement.
  • Magnifiques illustrations.

On pourra reprocher

  • Comme tout le jeu tourne autour d'une phase de commerce, certains trouvent la mécanique répétitive. Personnellement, je trouve que les choix de développements, qui varient par joueur et par partie, modifient la physionomie des tours de jeux consécutifs et nécessitent donc d'être attentif et de s'adapter. Je ne vois donc pas où est la répétitivité.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Heffenwell

1 avis - 1 note - 84ème contributeur
posté le 13/06/2012

un trés bon jeux de commerce

de beau graphismes (cartes et pièces) une durée assez corte juste ce qu'il faut pour donner envie de refair une partie une fois la première finie.

pour ce qui on eux comme moi les 5 cartes "cadeaux" voici les règles (qui ne figure pas dans le livret de la boites):

- Vicente de la Raya : Vicente peut convertir des Ressources identiques pour le nombre de doublons indiqués au lieu de prendre une carte de Développement. - Estefano Guante : Estefano vous rapporte 3 doublons durant la phase de progression si vous êtes le maître du commerce. - Le Comptoir Commercial : Il vous rapporte 1 doublon par marchand et par entrepôt. - Sergio de Lagio : À la fin de la phase d’approvisionnement (après les caravelles), Sergio peut payer 2 doublons pour prendre une des 3 ressources du marché. Cette ressource est immédiatement remplacée par la première carte de la pioche. - Buron El Catalan : Buron rapporte 1 doublon par tour par personnage possédé (y compris lui mais sans compter les marchands).

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Meeple Wood

41 avis - 49 notes - 18ème contributeur
posté le 26/10/2012

... pas compris!

Le jeu semble bien... par contre le livret de règles, bien que très beau, est une horreur pour sa compréhension. J'ai abandonné au bout de 40mn et 2 parties d'essais...

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

muemjoapno

4 avis - 125 notes - 15ème contributeur
posté le 10/05/2014

Cote cœur:

Yuki

1 avis - 41 notes - 35ème contributeur
posté le 07/03/2012

Cote cœur:

tankleader

1 avis - 20 notes - 48ème contributeur
posté le 21/04/2014

Cote cœur:

Laurent172

0 avis - 29 notes - 49ème contributeur
posté le 11/10/2013

Cote cœur:

Misahniel

1 avis - 23 notes - 55ème contributeur
posté le 29/08/2012

Cote cœur:

Reportage photo

Consultez les 6 photos de reportage de "Mundus Novus". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires