Panier Mon panier
0

13/10/2016: Essen 2016: la grande fête des jeux de société

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | Page suivante

La ville d'Essen n'est pas vraiment la ville que l'on rêve de visiter au cours des vacances. Mais elle a le mérite de proposer un immense salon d'exposition très actif. Une fois par an, ce salon attire le microcosme ludique du monde entier pour le "Spiel".

Le salon attire un très grand public allemand friand de jeux de société. On y voit donc toutes sortes d'amateurs de jeux, du public familial accompagné de jeunes enfants jusqu'aux joueurs les plus geeks. Quand on est "étranger", par contre, il faut vraiment être geek pour se rendre au salon (pour une raison de temps, de distance, de coût, et de langue), ou alors être "pro", c'est-à-dire boutiquier, auteur, illustrateur, éditeur, distributeur ou encore fabricant. Et de mon point de vue, c'est le plaisir de faire autant de rencontres qui est ma motivation de me rendre à Essen.



Le jeudi, j'arrive à Essen en compagnie de Carine. Vous pourriez croire que l'on rentre dans le salon aussi facilement que sur la photo, mais détrompez-vous car...

... l'entrée du salon ressemble plutôt à ça pour le grand public!

Asmodee

Asmodee se taille la part du lion en terme de présence sur le salon.

Il faut savoir qu'en plus d'être un éditeur de jeux connus comme Jungle speed, Dobble etc, Asmodee est surtout un très gros distributeur mondial, né en France et ayant grandi dans le monde par acquisitions successives.

Asmodee a aussi une approche originale de la reprise d'éditeurs qu'il absorbe pour en faire des "studios de développement" relativement autonomes. En tant que belge, je peux citer Pearl Games (l'éditeur de Troyes, Bruxelles 1893, Tournay etc.), micro-éditeur belge finalement devenu studio Asmodee. Mais c'est aussi vrai pour Libellud en France (l'éditeur de Dixit) ou Gameworks en Suisse (l'éditeur de Jamaica) par exemple.

Tout cela pour dire que les stands Asmodee (car il y en a plusieurs) proposent des jeux très variés de ses studios ou des éditeurs qu'il distribue.

Le stand principal d'Asmodee, mais il y en a d'autres sur le salon.

Une version junior du jeu Gobblet, qui se joue en 3x3 cases à la façon d'un tic-tac-toe. L'originalité, ici, est que les pièces peuvent se "gober" car elles ont plusieurs tailles différentes.

Le jeu Cortex Challenge est déjà disponible en boutique et rencontre un joli succès chez nous. Le principe est que chaque carte du jeu propose un défi parmi 8 types de défis possibles. Les défis titillent votre observation, mémoire, logique, coordination de mouvements, rapidité, voire votre sens du toucher!

On joue aussi à la nouvelle extension de 7 Wonders Duel, extension magnifique d'un jeu magnifique. J'en parlerai plus en détail lors de la visite sur le stand de l'éditeur Repos Prod.

On joue aussi à la nouvelle version des Aventuriers du Rail, dont je parlerai aussi lors de la visite sur le stand de son éditeur Days of Wonder.

Découverte du jeu "Hit z Road", un jeu de Martin Wallace (que les joueurs geeks adorent), et édité par Space Cowboys (que vous connaissez sans doute pour Splendor, T.I.M.E Stories, Via Nebula...).

"Hit z Road" propose un matériel de jeu très original. Il évoque l'histoire d'un enfant appelé Martin (comme l'auteur), qui aurait échappé à une attaque zombie en accompagnant ses parents dans un périple le long de la route 66. Au cours de ce long voyage, le jeune martin aurait récupéré des pièces de bric et de broc pour inventer un jeu de son propre cru. Il aurait aussi utilisé une boîte de jeu (imaginaire) qu'il aurait gribouillée pour contenir son jeu.

C'est cette fameuse boîte recyclée que vous ouvrez pour jouer à "Hit z Road", qui contient des cartes (des classiques cartes à jouer plaquées d'un dessin), des jetons / capsules et des dés.

C'est pour sûr une édition très originale, pour un jeu assez familial d'enchères, de prise de risque, et de chance au tirage des dés.



Comme depuis pratiquement toujours, une zone Les Loups-garous de Thiercelieux propose de découvrir le jeu pour les rares personnes (germanophones) qui ne le connaissent pas. Du même éditeur Lui-Même, il y a aussi parfois des animations de Mafia de Cuba.

Mafia de Cuba est aussi dans la veine des jeu de rôles secrets, mais dans une version qui s'adresse à des joueurs amateurs d'interactions et de bluff plus poussés, et donc plus adultes que dans les loups-garous.



Ailleurs sur le salon, une zone Asmodee est réservée aux jeu de Pearl Games. Une année calme en nouveautés pour l'éditeur belge qui propose une extension "Egypte" pour le jeu Deus. Un calme qui n'enlève rien à la qualité et la popularité des jeux "en vogue" chez Pearl Games que sont Deus et L' Auberge sanglante. Et un calme qui préfigure une grosse année de sorties en 2017.

Une partie de Deus en cours.

Une partie de L' Auberge sanglante

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | Page suivante