Panier Mon panier
0

23/04/2005: Reportage de la 19ème soirée Jeux de NIM

67 joueurs ont participé à la 19ème soirée Jeux de NIM: 7 heures de jeu non-stop, 84 jeux à disposition. Une fois de plus, Carine et moi avons voyagé de table en table pour réunir les joueurs, expliquer les règles des jeux et répondre aux questions en cours de partie.

Nous avons eu le plaisir d'accueillir Pascal Nivesse (voir photo), auteur des jeux O'Ling et Uruk, venu de France spécialement pour la soirée, qui a montré beaucoup d'enthousiasme à expliquer ses créations.

Nous avons aussi présenté en nouveauté les jeux suivants:

  • Les Rondins des bois: le nouveau jeu d'Yves Renou était le coup de cœur des jeux d'ambiance de la soirée. Le jeu est une version élaborée parmi les jeux de construction et de rapidité, élaborée à la fois pour le côté rocambolesque de certains défis et pour les opportunités de fourberie. Le jeu a plu aux adultes et aux enfants. Je lui vois un bel avenir dans nos soirées.
  • Ciao Ciao: je parlais de fourberie et Ciao Ciao en est la quintessence. Excellent accueil pour un jeu qui s'adresse plutôt aux plus grands.
  • Marco Polo expedition: un jeu de course et de gestion signé Reiner Knizia. Un matériel fabuleux qui rappelle la finition du superbe Ave Caesar - collector 1989 chez le même éditeur.
  • Geoprimo: pour les enfants, un jeu d'observation et de rapidité "sournoisement éducatif".



Dans Marco Polo expedition, chaque joueur conduit son caravanier sur la route qui mène du Proche-Orient à l'Asie en jouant les cartes requises par chaque case de progression. C'est un jeu où il est difficile voire suicidaire de faire toute la course en tête, où l'on doit donc gérer l'équilibre entre l'attentisme pour fabriquer les meilleures "combos" de cartes et l'action pour s'enrichir en chemin et rejoindre les étapes en première position. Le jeu est servi par un matériel de belle qualité, en particulier les superbes caravaniers sculptés en résine.

Dans Saboteur, les joueurs sont des nains chercheurs d'or qui construisent une galerie pour rejoindre un trésor caché parmi 3 cartes cachées. De proche en proche, les nains construisent la galerie, mais leur progression est perturbée à la fois par les joueurs qui ont secrètement le rôle de saboter la mission, et par la cupidité des chercheurs d'or qui veulent être premiers à trouver le trésor pour obtenir la plus belle récompense.

Le succès de Niagara est énorme. Je l'ai expliqué 4 à 5 fois au cours de la soirée et les joueurs adorent.

Il est déjà clair que Niagara fera un carton parmi les meilleurs jeux de l'année 2005. Mais l'année 2005 se profile comme un nouveau grand cru (après une année 2004 tout aussi excellente) et il y a beaucoup de perles parues ou à paraître fin 2004 et 2005. Parmi les exemples remarquables qui me passent par la tête: Carcassonne - la cité, Dungeon Twister, No merci, Himalaya, In 80 tagen um die welt, Les Aventuriers du rail - Europe, Les Chevaliers de la Table Ronde, China, Time's up!, la réédition très attendue du superbe jeu d'enchères "Medici"...

Himalaya rentre dans le cercle restreint des chouchous des soirées Jeux de NIM, puisqu'il est joué à chaque soirée depuis son entrée en janvier. Je suis heureux de cet accueil pour un jeu que j'apprécie moi-même beaucoup.

Pour les curieux, un aperçu des chouchous des soirées Jeux de NIM: Ave Caesar - collector 1989, Les Aventuriers du rail, Carambouille, Carcassonne - la cité, La Crique des pirates, Dungeon Twister, Himalaya, Le Jardin fou, Maka Bana, Niagara, No merci, PitchCar, Razzia, Richard Coeur de Lion, Unanimo, Bang!.

Il plonge les joueurs dans une ambiance mystérieuse du "Nom de la Rose": Mystère à l'abbaye est un jeu d'enquête, de déduction, d'ambiance et d'un peu de chance. Il repose un astucieux principe d'interrogatoire, pas facile à maîtriser au départ, mais qui donne envie d'être maîtrisé!